Techniques de stabilisation physico-chimique à base de liant hydraulique appliquées aux résidus miniers sulfurés et arséniés

par Isabelle Picquet

Thèse de doctorat en Géosciences et matières premières

Sous la direction de Philippe Marion.

Les rapporteurs étaient Marcel Arnould, Pierre Moszkowicz.


  • Résumé

    En alternative aux solutions les plus communes de gestion des résidus miniers sulfurés générateurs d'eaux acides (AMD), les procédés de stabilisation à base de liant hydraulique développés dans le traitement des déchets sont envisagés comme barrière contre la dissémination des éléments toxiques, voire contre la diffusion des agents oxydants. En particulier, la fixation chimique de l'arsenic est recherchée. L’expérimentation est basée sur la préparation de mortiers de stérile sulfuré et arsénié et de ciment ou de chaux. L’influence de la nature du liant utilisé et celle de la teneur en chaux sont étudiées vis à vis de la rétention de l'arsenic et de la détérioration des mortiers due à la formation de composés gonflants (ettringité). Des essais de lixiviation par extracteur de Soxhlet permettent d'évaluer l'efficacité de l'inertage sous des conditions oxydantes. L’influence de la teneur en chaux sur la fixation de l'arsenic est clairement montrée et ce quelque soit le test utilisé. L’altération accélérée des échantillons montre le départ massif de la chaux et une perte de cohésion des mortiers faiblement dosés en liant qui coïncide avec une détérioration des qualités de rétention de l'arsenic. À long terme, des phases riches en fer, en arsenic et en calcium sont identifiées comme des phases possibles de stabilisation. Les mortiers riches en ciment et en chaux assurent la meilleure rétention de l'arsenic et ce même après un an de vieillissement. Dans une dernière partie, la protection des surfaces des sulfures par des hydroxydes métalliques est envisagée pour inhiber l'oxydation

  • Titre traduit

    Chemical fixation and solidification processes with hydraulic binders to manage sulfide and arsenic bearing tailings


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (289 p.)
  • Annexes : 115 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.