Effets des contraintes mécaniques sur l'exsudation racinaire du maïs

par Valérie Tremblay-Boeuf

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Sylvain Plantureux.

Soutenue en 1995

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL , en partenariat avec Laboratoire agronomie et environnement (laboratoire) .

Les rapporteurs étaient Emmanuel Frossard, Franck Warembourg.


  • Résumé

    Ce travail a permis d'évaluer les effets de la contrainte mécanique sur l'exsudation racinaire du maïs (Zea mays l. , variété Dea) et d'examiner l'importance de ces effets en relation avec le stade de développement de la plante. La culture des plantes a été conduite en conditions stérile et hydroponique. La contrainte mécanique a été simulée à deux niveaux d'intensité, à l'aide de billes de verre de 1 et 4 mm de diamètre. Ces traitements ont été comparés à un témoin sans billes. Les résultats ont montré que la croissance de la plante est influencée par la contrainte mécanique. Cette dernière affecte de façon notable la croissance des parties aériennes, aussi bien la surface foliaire que la matière sèche totale, ainsi que la morphologie du système racinaire. L’application de la contrainte mécanique est également responsable de la stimulation de l'exsudation de composés organiques et inorganiques. En outre, la prise en compte du matériel adhérant au support des racines revêt un rôle essentiel dans l'estimation quantitative de l'exsudation racinaire. En effet, des quantités non négligeables de mucilages racinaires ont été déterminées sur les billes de verre. Les résultats obtenus à partir d'analyses biochimiques, appuyés par des études utilisant les méthodes de marquage isotopique du carbone, démontrent que les plantes stressées ont libéré davantage de composés carbones que les plantes témoins. Selon le stade de développement de la plante, les effets de la contrainte mécanique sont d'ampleur différente et semblent s'amplifier avec la durée de culture. La confrontation de ces résultats avec les données obtenues au champ a confirmé ces tendances et les limites du modèle utilisé ont été définies

  • Titre traduit

    Influence of mechanical impedance on maize root exudation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (100 p.)
  • Annexes : 119 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.