Etude du test des fautes de retard par une sequence aleatoire

par SOPHIE MOTTE CREPAUX

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de M. JACOMINO.

Soutenue en 1995

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Generalement, le test d'un circuit digital consiste a verifier le bon fonctionnement logique du circuit. Cependant, avec l'augmentation de la vitesse de fonctionnement des systemes, certaines fautes non detectees lors du test apparaissent durant l'utilisation a haute frequence et ont pour consequence l'observation en sortie de fausses valeurs intermittentes. De tels disfonctionnements sont modelises par des fautes de retard. L'objectif du test de retard est de s'assurer que tous les chemins ont des temps de propagation inferieurs a la periode de l'horloge. Le principe d'un test de retard est donc de faire apparaitre un delai entre deux valeurs propagees, ce qui necessite l'application d'une paire de vecteurs. Nous presentons dans ce rapport une methode algebrique qui permet de faire une analyse precise des fautes de retard. Elle repose sur la constation que certaines variables d'entree restent constantes lorsque deux vecteurs sont appliques successivement, d'ou une diminution du nombre de variables dans la fonction de sortie. Nous avons montre qu'a partir de l'analyse de la fonction reduite, il est possible de determiner les fautes detectees par la paire de vecteurs appliquee. Dans le cadre du test aleatoire, cette methode permet de trouver les probabilites de detection des fautes. Cependant, contrairement aux fautes classiques pour lesquelles il existe une relation unique reliant la longueur de test, la qualite de test souhaitee et les probabilites de detection, les fautes de retard ne peuvent pas etre traitees directement. En effet, il faut tenir compte de l'obligation d'appliquer consecutivement deux vecteurs, ce qui rapproche ce test de celui des fautes sequentielles. On est donc conduit a une modelisation par chaine de markov, par exemple. Pour des circuits comportant un grand nombre d'entrees, le nombre d'etats devient trop important, ce qui nous amene a etudier differentes approximations. Nous traitons egalement en detail le cas ou le generateur aleatoire fournit des vecteurs adjacents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 P.
  • Annexes : 49 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.