Perception de scenes. Traitement frequentiel du signal visuel, aspects psychophysiques et neurophysiologiques

par AUDE OLIVA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. HERAULT.

Soutenue en 1995

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le domaine de la reconnaissance de formes, l'identification des scenes est souvent consideree comme l'etape finale d'une reconstruction progressive du stimulus a partir d'attributs locaux tels que les contours des objets. Cependant, notre systeme visuel filtre l'image a differentes resolutions spatiales, qui procurent chacune des informations permettant d'identifier l'image. Dans la premiere partie de notre travail, nous etudions les strategies utilisees par le systeme visuel humain afin de reconnaitre une scene. Dans une seconde partie, nous proposons une voie de recherche possible afin de classer les scenes. Afin de tester les performances humaines, nous proposons une nouvelle methode experimentale, les images hybrides, qui dissocie les frequences spatiales hautes et basses d'une image. Les resultats des experiences montrent que toutes les echelles spatiales sont percues au tout debut du traitement visuel (30 ms). Les interactions entre les contraintes de haut-niveau (types de taches, poids des ressources attentionnelles) et les attributs rendus disponibles par le systeme perceptif, suggerent un encodage flexible de l'echelle spatiale la plus pertinente pour realiser une tache. Plus precisement, une tache de reconnaissance rapide utilise preferentiellement les basses frequences spatiales avant les hautes pour categoriser une scene. Cette analyse coarse-to-fine est observee sur un modele de retine artificielle. D'autres experiences montrent que la pertinence d'une information a une certaine resolution spatiale determine quelle resolution sera utilisee par le systeme. Quelle que soit la resolution spatiale selectionnee, la premiere analyse d'un systeme de vision est de savoir dans quel environnement il se trouve. Nous proposons dans une seconde partie, une strategie de recherche afin de coder les informations pertinentes des scenes. En utilisant les fonctions de gabor et un reseau auto-organisant, nous observons que les categories de scenes peuvent etre differenciees les unes des autres sur la base de quelques attributs disponibles a basse resolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 P.
  • Annexes : 173 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.