Des politiques démographiques en Chine

par Yves Blayo

Thèse de doctorat en Études chinoises

Sous la direction de Pierre Trolliet.

Soutenue en 1995

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Les dirigeants chinois adoptent dès 1953 des mesures de redistribution de la population, bientôt réduites à la limitation de la population des villes ; l'interdiction des déplacements des ruraux, les mesures de désurbanisation, et la manipulation de la définition de la population urbaine maintiennent à un faible niveau sa proportion dans la population totale entre 1962 et 1979. Après de longues hésitations, une politique de limitation de la croissance de la population est appliquée ; à partir de 1971, l'imposition de normes de procréation, de l'autorisation des grossesses, du retard de l'âge au mariage et de la contraception contribue à la baisse des indicateurs du moment de la fécondité, et accélère la diminution de la fécondité commencée chez les couples formés 20 ans plus tôt. Ces politiques s'appuient sur de nouvelles institutions de la vie sociale et le dispositif administratif et politique d'encadrement de la société installés par le nouveau régime pendant la décennie 1950. Les réformes économiques et administratives du début des années 1980 érodent l'efficacité du système d'encadrement en privant les cadres de la plupart des moyens d'exercer une pression sur la population. Elles entraînent une urbanisation effrénée, l'incapacité d'appliquer la politique de l'enfant unique à la campagne, la dégradation de l'enregistrement des événements démographiques, et, indirectement, la détérioration du statut de la femme. Les réformes compromettent ainsi les résultats socialement coûteux atteints au cours des années prédédentes.

  • Titre traduit

    On population policies in China


  • Résumé

    As early as 1953, the Chinese authorities adopted measures of population redistribution which were rapidly reduced to limitation of the population of cities and towns. The prohibition of rural migrations, de-urbanization measures, and alterations to the definition of urban population resulted in keeping its share in the total population at a low level from 1962 to 1979. A policy aiming at limiting population growth was implemented after much hesitation. Starting in 1971, prescribed reproductive norms, the ban of unauthorized pregnancies, compulsory marriage postponement and use of contraception contributed to reducing the period fertility mesures and accelerated the fertility decrease which has started at least 20 years earlier in marriage cohorts. Both policies bore on the new institutions of social life and the adminitrative and political system of control of the society set up by the new regime during the 50s. At the beginning of the 80s, economic and administrative reforms affected the efficiency of the management system, as cadres lost most of the means to put pressure on the population. This led to unretrained urbanization, the inability to implement the one-child policy in rural areas, impairment of registration of demographic events, and ondirectly to a deterioration of the status of women. The effects of the reforms finally call into question the results obtained at a high social cost during the previous decades.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(593 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 526-563

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.115
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.116
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.115
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.116

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995INAL0001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.