Le comportement d'investissement en logement des menages : "une etude appliquee sur les donnees francaises"

par Ibrahim Njoya

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Mélitz.

Soutenue en 1995

à l'INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES PARIS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these porte sur le comportement d'investissement en logements neufs des menages francais. Une modelisation est realisee entre 1970 et 1988 sur donnees trimestrielles. Au prealable, nous avons presente le cadre institutionnel du secteur du logement en france (chapitre 1), puis effectue une analyse des donnees statistiques sur le logement et les menages acquereurs (chapitre 2) et enfin, recherche les solutions adoptees sur le plan theorique pour modeliser le comportement de demande de logements (chapitre 3). Au terme de ce bilan sur le logement et les menages, le modele de detention d'actifs de patinkin (1965) s'est revele comme le cadre theorique le plus propice pour decrire le comportement d'investissement en logement des menages francais. Ce modele theorique met l7accent sur une simultaneite de decision des menages entre les choix de consommation presente et de protefeuille futur ainsi que des composantes de ce portefeuille. Ainsi, le modele elabore sur le comportement d'investissement en logements souligne l'interaction entre l'investissement, le credit logement et l'epargne financiere destinee a l'immobilier. L'epargne financiere speculative, ayant un objectif patrimonial, est alternative au logement. Cette epargne speculative est detenue en majorite par les menages aises. L'arbitrage de ces derniers menages, entre le logement et les actifs financiers speculatifs, regulent le marche locatif. La strucutre desagregee du modele permet de tenir compte de l'incidence de la composition du patrimoine financier sur l'investissement. Les resultats les plus marquants montrent que le developpement de l'investissement logement en france est adosse en premier lieu au credit et dans une moindre mesure, au revenu.


  • Résumé

    This thesis offers an explanatory model of the housing investment behavior of french households. An estimate of the model is made over the period 1970. 1 to 1988. 4. Beforehand, we carried out a study of the institutional framework of the housing sector in france (chapter one). After this, we analysed the statistic data on housing and households that have acquired new property (chapter two). Lastly, we sought out the solutions adopted on a theoritical level to describe the housing investment behavior of households (chapter three). After this survey, the model of assets detention (patinkin(1965) appeared as the theoritical framework that was more adapted to describe the housing investment behavior of french households. This theoritical model integrates the housing investment decision of households in the portfolio model and, puts emphasis on the simultaneous choice of households between the consumption and futur portfolio and the composition of this portfolio. So, the model chosen emphasizes the interaction between housing investment, mortgage and savings that are specifically set aside for housing. Speculative savings, set aside for a wealth accumulation, is an alternative to housing and is largely held by wealthy households. The choices of the latter, between housing and speculative assets, regulate the rental market.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGPARIS1995/1
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGPARIS1995/1
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.