L'enfant algérien et l'apprentissage de la langue arabe à l'école fondamentale : essai d'analyse des compétences narrative et textuelle chez l'enfant algèrien entre cinq et neuf ans

par Cherifa Ghettas

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Louise Dabène.

Soutenue en 1995

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    L'enseignement apprentissage de la langue arabe aux jeunes enfants algeriens pose jusqu'a l'heure actuelle des problemes encore mal cernes. Ceci est du aux jugements emis par les concepteurs de methodes sur le langage de l'enfant avant son entree a l'ecole. Ces derniers considerent que le langage de l'enfant en age prescolaire est un langage pauvre et peu structure. Ce point de vue tout a fait intuitif et non fonde a conduit les methodologues a preconiser un enseignement oral base sur un contenu linguistique reduit au dessous des capacites langagieres de cet enfant. Afin d'infirmer cette these, nous soutenons l'idee, que la langue premiere de l'enfant algerien acquise dans un reseau de relations sociales denses et fortement ritualisees constitue une veritable plateforme, sur laquelle viennent se greffer les connaissances transmises par l'ecole. A partir d'un corpus de 297 productions narratives recueillies aupres d'une population de 75 enfants repartis en 5 groupes d'age (5-9 ans) de milieux sociaux economiques contrastes, nous avons essaye de deceler les veritables competences effectives et potentielles de l'enfant. Dans la deuxieme partie de notre these, nous exposons les resultats de la double analyse narrative et textuelle. Cette derniere a revele que l'enfant des son entree a la classe maternelle etait capable de concatener un certain nombre de phrases qui se rapprochent du modele standard. Toutes ces phrases concatenes dans un ordre chronologique se distribuent selon le schema narratif qui semble s'amorcer deja chez les enfants de 5 ans.


  • Résumé

    The teaching learning of arabic to the young algerian school-children poses questions which are still dealt with in a hugger-mugger way. This is due to the conceivers evaluations of the infant language before his entrance to school. The latter, view that the infant language at a preschool stage, is poor and not well-structured. Such an intuitive and groundless view-point has lead methodologists to advocate an oral teaching based on a reduced linguistic content, below the child's abilities. Our conviction that the first language is acquired in a condensed system of social relationships which are extremely ritualized, and which provide an appropriate ground for a second language to be grafted on, invalidates this thesis. De parting from our analysis of 297 narrative productions collected withim a population of 75 children divided up into 5 groups of age (5-9 years), and from contrasted social and economic back-grounds, we have tried to discover the real and potentieal competences of the child. Unlike the first part which was devoted to the theoretical context, the second part of our thesis, puts forward the results of the narrative and textual analysis. This has revealed that the child, as early as preschool level, is capable of concatenating a certain number of sentences on a standard model. All these chaonologically concatenated sentences are distributed after a narrative sheme which appears to be at work for 5 year-old children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 432 f., [1] dépl
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1995/53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.