Les dames du temps present. Places et fonctions des etudes de marketing dans la conception des discours de la presse feminine generaliste

par BEATRICE DAMIAN

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Bernard Miège.

Soutenue en 1995

à Grenoble 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these se propose d'analyser les processus de mediation a l'oeuvre dans les entreprises de presse, entre les differents corps professionnels existants au sein de l'organisation (publicitaires, journalistes, charge du marketing) et entre ces derniers et les acteurs "externes", amenes a participer a la conception et a la valorisation economique d'un magazine feminin generaliste. Lorsque nous feuilletons un magazine, nous evoluons dans un univers de discours aux multiples registres : pseudo-scientifique, fictionnel, publicitaire. . . Cet univers mele les paroles de plusieurs acteurs : specialistes, artistes, journalistes, scientifiques. . . Toutefois, ces dires ne s'enoncent pas selon les memes modalites discursives d'un titre-support a un autre. Les professionnels redactionnels et publicitaires se les reapproprient et les font evoluer vers un produit editorial en adequation avec les contraintes financieres de cette industrie culturelle, a savoir avec les contraintes liees a la gestion optimum du double marche (lectorat et annonceurs). Cette reappropriation symbolique est le resultat de negociations conscientes ou non entre les interets des differents acteurs en presence. Les etudes de marketing y jouent un role central. Elles permettent aux responsables de presse, face a un marche fortement concurrentiel, d'optimiser l'adequation produit-lectorat-annonceurs par la mise en place d'un dispositif d'information sur les lecteurs et les annonceurs potentiels ou reels, de faire evoluer les pratiques et les representations journalistiques vers une conception des pratiques redactionnelles en accord avec la logique economique de l'entreprise, de legitimer


  • Résumé

    The object of this thesis is to analyze the various processes of mediation at work in press publishing organizations between the different professional bodies existing within the frim (people in charge of advertising or marketing and the journalists) and also between these and the external agents called upon to take part in the coneption and economic promotion of a women's magazine intented for a general public. When we leaf through a magazine we meet several categories of language (the language of pseudo science, fiction, advertising). This mixture of language contains statements from different types of actors : experts, artists, journalists, scientists. These statements are formulated differently according to modality of language adopted by the title publishing them. The editorial and avertising professionals take hold of them and transform them into an editorial product in line with the financial constrainsts of this cultural industry, i. E. With the constraints dictated by the optimum management of a double market : readership and advertisers. This symbolic reformulation is the result of negociations conscious or otherwise, between the interests of the different agents involved. Market studies play a central part here : in astrongly competitive market, they enable those in charge of the publication to optimize the relationship between product readership advertisers. Firstly, these market studies provide an information on petential or actual readers or avdertiser, thus influencing the editorial practices and

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.