Etudes des interactions hyperfines des #1#3c par rpe pulsee et rmn a haute resolution en solide sur des complexes a 4 fe et 4 s, modeles de sites actifs de metalloproteines

par MARIELLE CROZET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de B. LAMOTTE.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail se situe dans le cadre de l'etude des proprietes magnetiques de sites actifs de metalloproteines constitues de quatre atomes de fer et de quatre atomes de soufre. Les etudes par eseem-ft sur monocristaux ainsi que de rmn du #1#3c a l'etat solide developpees dans ce travail, presentent l'avantage de fournir des informations precises sur l'etat de spin et/ou la localisation de la densite de spin au sein du cubane a 4 fe et 4 s. Precedemment, c'etaient les protons des composes modeles etudies qui servaient de sondes pour la determination de la densite de spin grace a des etudes d'endor. Le choix a ete fait ici d'utiliser les atomes de carbone proches du centre paramagnetique et moins nombreux que les protons. Ce travail a donc ete d'etudier par eseem-ft puis par rmn du #1#3c a l'etat solide un complexe modele enrichi en #1#3c soit fe#4s#4(s#1#3ch#2ph)#4


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 P.
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.