Fonction transcriptionnelle du site 1, element cis du gene nucleaire d'epinard rps1 codant pour la proteine ribosomique plastidiale cs1

par PATRICIA VILLAIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de D.-X. ZHOU.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La boite site 1, element de liaison du facteur nucleaire de feuilles d'epinard s1f, a ete identifiee, dans notre laboratoire, au niveau du promoteur du gene d'epinard rps1. Ce gene nucleaire code pour une proteine ribosomique plastidiale, cs1. L'etude des elements cis et de leurs facteurs trans, identifies au niveau des promoteurs de ce type de gene, constitue un bon modele pour la comprehension des mecanismes d'action, au niveau genetique, des facteurs internes (lies au type cellulaire) de la differenciation plastidiale. L'expression des genes nucleaires codant pour les proteines ribosomiques plastidiales est, en effet, regulee au niveau transcriptionnel, selon le type d'organe et de maniere independante de la lumiere. Nous avons etudie le site 1 in vivo, par la realisation de tabacs transgeniques, et in vitro par des experiences d'interactions proteines/adn (gels retards). Nos resultats in vivo montrent que l'element site 1 a une fonction specifique au sein des organes contenant des amyloplastes, comme les racines, et differente de celle observee dans les feuilles: dans les premiers, il fonctionne apparemment comme un element negatif de transcription, mais d'apres les experiences d'interactions in vitro, ce serait plutot un element positif faible de transcription. Cette fonction differente de l'element site 1 est correlee a une activite de liaison a cette boite, in vitro, qui est differente selon l'organe etudie. Les experiences de gel retard montrent, en effet, qu'il existe dans les racines, un facteur de liaison a l'element site 1, qui possede une specificite et une affinite de liaison relativement plus faibles que celles du facteur de feuille: nous l'avons appele s1r. Nous avons etudie l'homologie, pour la liaison, in vitro, de facteurs proteiques, de la boite site 1 avec d'autres elements cis: elle est homologue a la boite site 3 (element cis du promoteur du gene rps1), et elle est apparentee, mais non identique, a l'element box ii (element cis du promoteur du gene rbcs-3a de pois). Comme pour l'element site 1, ce travail a permis de mettre en evidence, dans les racines, une activite de liaison a l'element box ii differente de celle caracterisee dans les feuilles: ce facteur, gt-1r, a une specificite de liaison relativement plus faible que celle du facteur de feuille. Nos resultats montrent qu'il pourrait exister, dans les racines, une activite inhibitrice i qui permettrait a gt-1r de se fixer a l'element box ii dans cet organe. D'apres ces resultats, nous proposons deux modeles, qui decrivent in vivo et selon l'organe, la nature des activites de liaison aux boites site 1 et box ii, et les fonctions de ces boites et de leurs facteurs pour l'expression des genes rps1 et rbcs-3a


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 P.
  • Annexes : 134 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.