Analyse in situ de l'heterogeneite d'expression des recepteurs de la progesterone dans les cellules tumorales mammaires

par SYLVIE CASSANELLI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de D. SEIGNEURIN.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mise en evidence des recepteurs de la progesterone (rp) dans les cellules tumorales mammaires revele a l'echelon cellulaire une heterogeneite d'expression. Les travaux presentes dans cette these ont pour objectif l'etude des origines possibles de cette heterogeneite. Deux lignees tumorales mammaires mcf-7 et t47-d ont ete utilisees ainsi que des empreintes de tumeurs. La quantification par analyse d'images de plusieurs immunomarquages fluorescents (rp-ki-67 ou brdu-adn) a montre que l'expression des rp est, en partie, liee a la cinetique de proliferation des cellules sur les trois modeles etudies ainsi que dans un sous clone de la lignee mcf-7. D'autre part, l'etude de sous populations clonales de la lignee mcf-7 revele l'existence de sous-clones soit rp positifs soit rp negatifs qui indique que l'expression des rp est egalement liee a l'information genetique. Dans un deuxieme temps, nous avons envisage la combinaison de l'immunomarquage des rp et de l'hybridation in situ de leurs arnm mais nous avons rencontre certaines difficultes. De ce fait nous avons synchronise les cellules d'un sous-clone de la lignee mcf-7 et realise les differents marquages cellulaires. Avec l'aide de la technique de rt-pcr (polymerase chain reaction) nous avons etabli un modele d'expression des rp (arnm, proteine) au cours des differentes phases du cycle cellulaire pour le meme sous-clone. Des anomalies numeriques du chromosome 11 (porteur du gene rp) existent dans les cellules tumorales de la lignee t47-d. L'hybridation in situ de ce chromosome et l'immunomarquage des rp sur cellules interphasiques a montre une absence de correlation entre le nombre de chromosomes 11 et la positivite en rp, on l'explique par l'absence de correlation entre le nombre de chromosome 11 et le nombre de copies du gene des rp, detecte par double hybridation des chromosomes 11 et du gene des rp


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 P.
  • Annexes : 306 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.