Crues rares et extrêmes. Quelques développements autour du modèle AGREGEE : Recherche sur l'amélioration de l'option Progressive : tests à l'échelle alpine et méditerranéenne

par Mehdi Kayhanfard

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Guy Oberlin.

Soutenue en 1995

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le modele synthetique hydrologique dit agregee est presente (bibliographique) et analyse, dans le cadre de son usage en zone alpine et mediterraneenne, ou le regime des pluies peut etre violent. L'option dite progressive est critiquee, et ses faiblesses sont analysees et montrees, de nouveaux modeles progressifs sont proposees, et certains modelises et testes. En faisant reference a l'option operationnelle de base dite esthetique, deux nouveaux modeles progressifs a lisibilite physique, denommes modele type i et scs-etoile, sont proposes. Quelques tests sur des rivieres roumaines, italiens et francais sont effectues, dont il est surtout tire des enseignements sur le fonctionnement d'agregee, ainsi qu'un avis favorable sur l'usage des debits pseudo-specifiques en regionalisation des crues


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p)
  • Annexes : 70 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T GRE1 1995 KAY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.