Action du platelet-activating factor (paf) sur les cellules de la lignee n1e-115 : effets sur la concentration du calcium libre cytosolique et sur les flux ioniques transmembranaires

par MICHEL DI SERBO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. VERDETTI.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le paf (1-o-alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phosphorylcholine) est aujourd'hui reconnu comme un des plus importants neuromediateurs lipidiques. Dans ce travail, nous montrons une action du paf sur les cellules de la lignee de neuroblastome n1e-115. Par les techniques de liaison, nous avons mis en evidence sur ces cellules la presence de deux types de recepteurs du paf. L'activation de ces recepteurs par des concentrations physiologiques de paf produit une accumulation d'inositol triphosphate, et une augmentation rapide et transitoire du calcium libre cytosolique. Cette augmentation du calcium libre cytosolique fait intervenir a la fois une redistribution du calcium intracellulaire et des influx de calcium externe. Ces influx de calcium passent essentiellement via des canaux permeables aux ions ca#2#+ de type receptor-operated channel. Nous montrons la presence, sur ces cellules, de canaux permeables au ca#2#+ et activables par la thapsigargine correspondant tres probablement a des canaux calciques activables via la depletion des reserves intracellulaires. Ces canaux interviennent dans la reponse induite par le paf. A l'aide de la technique de voltage impose sur cellule entiere, nous avons mis en evidence une activation possible par le paf des canaux calciques sensibles au voltage de type l. Cependant, cette derniere action du paf ne participe que, de facon minime, aux entrees de ca#2#+. L'activation de ces canaux est, en effet, bloquee par une hyperpolarisation transitoire en reponse a l'activation par le paf de canaux potassiques du type bk(ca). Cette derniere action du paf est la consequence de la seule augmentation du calcium libre cytosolique, et ne resulte pas d'une action directe du paf sur ces bk(ca). Enfin, a l'aide de la technique du patch-clamp, nous n'avons pas mis en evidence l'effet du paf sur les autres permeabilites ioniques membranaires de ces cellules (courants na#+ et k#+ sensibles au potentiel)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 P.
  • Annexes : 311 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.