Structures multiechelles modeles pour la description des materiaux poreux et l'estimation de leurs proprietes de transport

par KE XU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J.-F. DAIAN.

Soutenue en 1995

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La porosite des materiaux de construction peut parfois couvrir plusieurs ordres de grandeurs (du nanometre au micron par exemple). Dans la methode proposee, de tels milieux poreux sont decrits en superposant plusieurs reseaux aleatoires de liens. Les reseaux initiaux sont une reproduction numerique du volume et de la distribution en tailles des differentes classes de pores presents dans le materiau. A partir de ces reseaux, on construit un reseau monoechelle en utilisant un processus iteratif qui, a chaque echelle, superpose au reseau existant un reseau equivalent representant le reseau de l'echelle inferieure. Ce processus est applique pour calculer la vraie distribution des pores a partir d'une courbe experimentale de porosimetrie au mercure. A partir de cette distribution, il est alors possible de calculer numeriquement differents coefficients de transport (la conductivite electrique, la permeabilite pour des fluides mouillants et non-mouillants, la diffusion de la vapeur d'eau en presence d'une phase condensee) en utilisant une methode de renormalisation. La procedure developpee, qui ne demande que la connaissance de la courbe de penetration au mercure, est appliquee a divers materiaux et les resultats sont compares aux donnees experimentales ainsi qu'au modele de katz et thompson

  • Titre traduit

    Multiscale model structures to describe the microstructure of porous materials and to predict their transport properties


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 62 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.