Etude de la structuration des fibres lyocell

par SIMON MORTIMER

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de A. PEGUY.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette these est d'etudier la formation des fibres produites a partir des solutions de cellulose dans le n-oxyde de n-methylmorpholine et de trouver des moyens pour modifier les proprietes de ces fibres, notamment leur tendance a fibriller. Dans une premiere partie, le systeme de filage de ces fibres est introduit, suivi par une explication des methodes de mesure en-ligne du developpement du diametre et de la birefringence des fibres. Ensuite, on utilise ces techniques pour suivre l'evolution de la structure d'une fibre des la filiere jusqu'a la fibre sechee. La structure finale est comparee avec celles d'autres fibres cellulosiques. Dans les quatrieme et cinquieme chapitres l'influence sur la formation de la fibre de plusieurs parametres du procede est etudie, tels que le taux d'etirage, la vitesse de filage, le diametre de la filiere et l'air entre la filiere et le bain de precipitation. Finalement, on developpe des methodes pour le filage des fibres ayant une faible tendance a fibriller, utilisant les parametres de filage, dont les plus importants sont l'air et le taux d'etirage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 148 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.