Segregation, reconstructions et ordre partiel aux surfaces des alliages de platine-cobalt

par JEAN-MARC BUGNARD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de R. BAUDOING-SAVOIS.

Soutenue en 1995

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Structure et composition superficielles des faces (100), (110) et (111) d'alliages de platine-cobalt ont ete determinees par diffraction d'electrons lents. On trouve, pour les faces non reconstruites un comportement semblable a celui du platine-nickel avec un profil de composition oscillant sur les premiers plans, pour les faces denses de faibles relaxations des distances interplans accompagnees d'un enrichissement en platine du premier plan et pour la face ouverte (110) de fortes relaxations avec enrichissement superficiel en cobalt. Sur la face (100) du pt25co75 nous avons mis en evidence un nouveau mode de reconstruction avec des deplacements lateraux des atomes dans le plan. Ce travail montre, en outre, que la diffraction d'electrons lents est sensible a l'ordre local malgre l'absence de surstructures sur le diagramme de diffraction et met en evidence l'existence d'un tel ordre sur l'ensemble des faces des alliages de platine-cobalt que j'ai etudie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Annexes : 97 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.