Collisions agregats de van der waals surface aux energies thermiques

par MOHAMED BENSLIMANE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de F. PRADERE.

Soutenue en 1995

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail decrit dans ce memoire porte sur l'etude experimentale et la modelisation de la dynamique des collisions entre agregats de van der waals (d'argon ou d'azote) et une surface de graphite pyrolytique aux energies thermiques (60 mev/atome). Le dispositif experimental comporte un generateur de faisceau moleculaire et une chambre ultravide contenant l'echantillon de graphite et deux systemes de detection des particules diffusees (par spectrometrie de masse et par rempi), pouvant tourner autour de l'echantillon sur 340. La taille des agregats incidents (de 300 a 10000 monomeres par agregat) est controlee par une methode originale. Les donnees experimentales sont constituees de distributions angulaires de flux et de temps de vol des particules diffusees. Ces distributions comportent une composante tres etroite, rasant la surface (pic a 85) et due a des agregats residuels, une composante supra-speculaire plus large et une composante diffuse dominante aux angles de diffusion negatifs (i. E. Du meme cote de la normale que le faisceau incident). Ces deux dernieres sont dues essentiellement a des monomeres. Ces donnees experimentales sont reproduites quantitativement a partir du modele suivant: les agregats incidents subissent une collision fortement inelastique au cours de laquelle ils se thermalisent et perdent leur vitesse de translation dans la direction normale a la surface. Ils vont donc glisser sur celle-ci en evaporant des petits fragments a l'origine de la composante supra-speculaire. Les monomeres de l'agregat pris en sandwich entre celui-ci et la surface se detachent de l'agregat et subissent un processus de quasi-piegeage suivi de desorption. Ceux d'entre eux qui ne reintegrent pas le restant de cet agregat sont a l'origine de la composante diffuse. Les autres vont transferer a cet agregat une quantite de mouvement dans la direction normale, ce qui permet a celui-ci de quitter la surface. La composante rasante est alors observee si l'agregat residuel quitte la surface avant evaporation complete


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 P.
  • Annexes : 137 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.