Inversion gaussienne appliquee a la correction parametrique de modeles structuraux

par JALEL BEN ABDALLAH

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de H.-D. BUI.

Soutenue en 1995

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On considere le probleme de la correction parametrique de modeles elements finis de structures a l'aide de mesures vibratoires (frequences propres et composantes de modes propres de vibrations). Les defauts sont representes par des perturbations de raideur ou de masse via des coefficients multiplicatifs des matrices elementaires (ou macro-elementaires) d'un modele de reference representant la structure sans defaut. Pour resoudre ce probleme, l'approche de l'inversion gaussienne non-lineaire a ete adoptee. Ce choix a ete essentiellement motive par le fait que les approches classiques prennent peu en compte l'influence des incertitudes sur le resultat de l'inversion. Les travaux theoriques sur les problemes inverses (tarantola, menke,. . . ) montrent pourtant l'importance de ces considerations. Or l'inversion gaussienne presente l'interet de permettre le calcul d'indicateurs a posteriori sur la qualite de la solution sous la forme d'une matrice de covariance de la loi de probabilite gaussienne tangente a l'optimum. Elle permet aussi la detection et l'elimination d'un petit nombre de mesures aberrantes au moyen du test du chi deux. Des resultats numeriques, obtenus aussi bien avec des donnees synthetiques qu'avec des donnees experimentales, sont presentes. Un chapitre de cette these a ete consacre a une etude analytique de l'etape de localisation de defauts de la methode d'erreur en relation de comportement (ladeveze et coll. )


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 64 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.