Les nematodes trichostrongylina parasites d'amphibiens et de reptiles : problemes taxinomiques, phyletiques et biogeographiques

par BADREDDINE BEN SLIMANE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de I. LANDAU.

Soutenue en 1995

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ensemble des trichostrongylina parasites d'amphibiens et de reptiles comporte 15 genres et 105 especes, (a l'exception de la sous-famille mertensinematinae) qui se repartissent suivant leurs caracteres morphologiques dans des zones biogeographiques bien determinees. Chez ces hotes, le genre oswaldocruzia est le seul groupe qui soit riche en especes et ayant une repartition cosmopolite. Les trichostrongylina parasites d'amphibiens et de reptiles apparaissent donc comme remarquables, d'une part la persistance d'especes extremement anciennes bloquees dans leur evolution et dans leur distribution geographique depuis des millions d'annees, d'autre part dans certaines regions, par l'existence de groupes en pleine explosion evolutive


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 132 P.
  • Annexes : 85 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.