Les Reptiles du paléarctique occidental : diversité et conservation

par Marc Cheylan

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jacques Bons.

Soutenue en 1995

à l'EPHE .


  • Résumé

    L'analyse de la répartition géographique des reptiles dans le paléarctique occidental (25 millions de kilomètres soit 17% des terres émergées) permet, premièrement, de dresser un bilan de la biodiversité de ce groupe dans l'aire considérée, deuxièmement, d'évaluer l'importance patrimoniale des espaces et des espèces, troisièmement, d'orienter a partir de critères objectifs les choix en matière de conservation. Des propositions méthodologiques sont faites pour standardiser certaines mesures de biodiversité, notamment la richesse spécifique, l'endémisme et l'importance phylogénétique des taxas. Les hypothèses avancées pour expliquer les gradients de richesse spécifique a l'échelle continentale sont passées en revue et discutées. Les résultats obtenus suggèrent que les mécanismes locaux (écologiques) pourraient être fortement influencés par les mécanismes globaux (biogéographiques)

  • Titre traduit

    Reptiles of the western palearctic : diversity and conservation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (368 p.)
  • Annexes : 505 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 137 574
  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.