Contribution a l'analyse du controle genetique de la specificite d'especes chez les baculovirus

par LILIANE CROIZIER ROBIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. BERGOIN.

Soutenue en 1995

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de reconnaitre des mecanismes impliques dans le specificite des baculovirus, nous avons utilise deux methodes d'analyse genetique. La premiere methode ou methode d'addition consiste a cloner des genes viraux susceptibles d'elargir le spectre d'hotes du virus servant au clonage. Deux virus differents a site unique de clonage sisu et acmnpv sse ont ete construits a cette fin. Ils ont permis de creer des virus recombinants par ligation in vitro selon une technique orginale pour les baculovirus. Ces virus sont fonctionnels, ils expriment des genes reporters. Les conditions de leur utilisation pour l'etude des genes de specificite a ete analysee. La seconde methode ou methode de substitution repose sur la creation par recombinaison homologue de virus hybrides a spectre d'hotes modifie et sur l'analyse de ces virus. En realisant des hybrides entre les virus des polyedroses nucleaires des lepidopteres autographa californica et bombyx mori, nous avons montre que le gene p143 de l'helicase represente un determinant de la specificite. La substitution d'une partie du gene p143 du virus d'a. Californica par la partie homologue du gene p143 du virus de b. Mori confere au virus d'a. Californica un elargissement de son spectre d'activite. Ceci indique qu'un virus qui possede une helicase hybride peut se multiplier sur un nouvel hote tout en conservant la capacite de se multiplier sur son hote principal. Les proprietes d'un virus hybride a specificite nouvelle, selectionne sur la capacite a se multiplier sur deux lignees cellulaires, chacune permissive pour l'un des virus parentaux ont ete evaluees sur cinq lignees cellulaires independantes. La comparaison des courbes de multiplication des deux virus parentaux et du virus hybride sur ces lignees, montre que celui-ci presente un spectre aussi large que le virus d'acmnpv possede sur certaines lignees cellulaires une virulence attenuee. Ce resultat traduit la complexite des regulations genetiques de la specificite et de la virulence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 201 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.