Nocivite des fissures dans le polyethylene. Criteres de rupture

par FRANCOIS MASSA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de R. PIQUES.

Soutenue en 1995

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d'annee, le polyethylene est employe pour la realisation des canalisations de distribution de gaz naturel. Les criteres de type kc = f(t) ou kc = f(1/v) sont inadaptes pour caracteriser la transition de la tenacite critique a l'amorcage des polyethylenes. Les effets de la temperature et de la vitesse sont combines. L'identification d'un facteur de decalage qui traduit l'equivalence temps-temperature appliquee a la contrainte seuil permet de combiner la vitesse et la temperature sous la forme d'une seule variable facteur de decalage multiplie par la vitesse de deformation. Seul le critere gc = f(1/facteur de decalage fois la vitesse de deformation) est adapte pour caracteriser la tenacite a l'amorcage des polyethylenes. Il est possible de caracteriser la transition fragile/ductile des polyethylenes de maniere intrinseque avec ce parametre combine. La validation de ce critere s'est effectuee sur plusieurs geometries d'eprouvettes fissurees. Les mecanismes de rupture sont etudies sur des coupes realisees au microtome. Des bandes de cisaillement apparaissent a l'amorcage comme a l'arret en deformation plane. Leur developpement dans la structure est maximum pour les conditions experimentales de temperature et de vitesse de deformation conduisant a la valeur critique du critere d'amorcage determinant la transition fragile/ductile


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 52 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.