Rheologie des joints brases : etude experimentale et determination par methode inverse

par GEORGES LOVATO

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de G. CAILLETAUD.

Soutenue en 1995

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les assemblages brases etudies dans le cadre de cette these relevent du genie thermique applique aux composants a haut flux pour des reacteurs de fusion thermonucleaires. La conception de tels composants en composite carbone-carbone (c-c) passe par le calcul des champs de contrainte et de deformation s'y developpant a l'issue du processus de fabrication, puis en service. Dans un assemblage heterogene, le differentiel de coefficients de dilatation thermique cree des contraintes residuelles qui sont a l'origine de fissurations: la connaissance des champs de contrainte regnant a l'interface des materiaux assembles est donc aussi importante sinon plus que la connaissance en rupture et/ou en fatigue thermomecanique des composites carbone-carbone. Nous avons developpe une methodologie d'analyse thermomecanique originale. Cette methodologie est basee sur la determination de la loi de comportement du joint brase apres brasage a partir de mesures dilatometriques specifiques. Les mesures de fleches, realisees in-situ, sont enregistrees aussi bien au cours du cycle de brasage qu'au cours de cycles simulant les conditions de service dans un dilatometre vertical specialement adapte a cet effet. La modelisation de ce type de probleme par la methode des elements finis permet de prendre en compte l'historique de l'assemblage depuis la temperature de solidification du joint brase jusqu'a la temperature ambiante avec une description precise de l'ecrouissage des substrats a assembler. Le comportement du joint brase est etabli en comparant la reponse de la fleche d'un assemblage brase in-situ dans le dilatometre a celle calculee par elements finis ; l'identification s'effectue alors en resolvant un probleme inverse qui consiste a rechercher un jeu de parametres et coefficients pour lequel la confrontation entre la realite experimentale et la simulation du modele est satisfaisante. Cette methodologie a ete appliquee sur trois couples de materiaux tzm/acier inoxydable, tzm/cuivre ofhc et composites carbone-carbone sur cuivre ofhc et tzm


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 P.
  • Annexes : 69 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.