Jorge luis borges : la construction d'une oeuvre. autour de la creation du recueil "historia universal de la infamia"

par Anne-Marie Louis

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Jacques Leenhardt.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'ecart quantitatif existant entre l'oeuvre de jorge luis borges publiee en divers revues et journaux, c'est-a-dire plus de 600 articles, notes bibliographiques et contes, et le nombre reduit de textes reunis sous le titre d'oeuvres complet es, en neuf volumes, a buenos aires entre 1953 et 1960, permet de poser l'hypothese d'un travail de selection realise pa r l'auteur sur sa production. A partir de l'analyse des problemes poses par cet ecart, le travail s'est centre plus particulierement sur les conditions de production et de publication des recits de historia universal de la infamia, edite en 1935. Ces textes furent ecrits pour le supplement litteraire du journal "populaire" critica, la revista multico lor de los sabados, dont borges fut le codirecteur entre 1933 et 1934. Les effets de sens mis en place lors de la constr uction du volume, edite par une maison d'edition egalement "populaire", impliquent une volonte de mettre en place et de diffuser des conceptions de la litterature etroitement liees aux principes exprimes dans les textes eux-memes. Ce mouvement de "traduction" de principes litteraires en aspects formels est accompagne d'une reflexion sur cette pratiq ue. De plus, dans les ecrits qu'il produit pour le supplement, borges se livre a une relecture de sa production anterieu re a l'annee 1933 et a une redefinissions de la tache et des principes de la critique litteraire. C'est egalement dans c e contexte de publication que l'ecrivain devient narrateur; ce passage au recit semble lie au surgissement d'un interet pour le genre policier. Aussi, le contre "hombre de la esquina rosada" marque la decouverte des possibilites narratives des croisements generiques. En meme temps, ce conte met en question le traitement des faubourgs propose par d'autres esthetiques argentines de l'epoque. La rupture d'une tradition entraine ainsi la tentative d'imposition d'une nouvelle tradition dans la litterature argentine.

  • Titre traduit

    Jorge luis borges : building a work. some problems concerning the creation of "historia universal de la infamia


  • Résumé

    Most of jorge luis borges' writing were published in reviews or newspapers before being included in a volume; the corresponding bibliographic data for the period 1919 and 1960 are presented in the annex of this study. When editing the first version of his complete works, between 1953 and 1960, borges proceeded to a "selection" excluding a very important part of his production. Apparently he conceived the volume as the result of a conscious act of constru ction, which aims at the transmission of literary concepts. The translation of these concepts into formal aspects has been studied in particular for the historia universal de la infamia; the notion of "translation" as proposed by borges d uring this period describes this process. The stories in the book had first been published in the literary supplement of the "popular" buenos aires newspaper, critica, directed by borges and ulyses petit de murat between 1933 and 1934. Th e conditions of production and the original publishing context are intimately related to borges' discovery of the narrative. At the same time, he started using some techniques of the detective story, one of the most popular genres in critica. "hombre de la esquina rosada" was published in this supplement too; the story introduced a radical change of borges' treatment of the suburbs ("las orillas") in the poetry and essays written before 1933 and a reject of the traditional argentine aesthetics interested in the subject. Borges tried to supply his own vision of argentine literature and literary history, revisiting some myths which seem connected to national identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (844 f., [53] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4948
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18891-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.