Nature et technique

par Dominique Bourg

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Marcel Gauchet.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Des les origines, l'humanite s'est construite au dehors d'elle-meme, hors de la nature, sur le fond d'un edifice exosomatique, artificiel et objectif, grace a l'edification d'un reseau d'artefacts, tant linguistiques qu'utilitaires. Cette these est incompatible avec celle de l'autonomie de la technique, qui presuppose que l'on puisse detacher l'essence de la technique de celle de l'humanite. C'est pourquoi la premiere partie de ce travail est consacree a une genealogie critique de la these de l'autonomie, de la philosophie moderne aux oeuvres d'ellul et de heidegger. La seconde partie s'emploie donc a developper notre these. On pourra ensuite eclairer la nouveaute des liens que nous sommes amenes a nouer avec la nature, compte tenu de la multiplication considerable des objets techniques engendres par la revolution industrielle. Nous sommes en effet confrontes a un triple retrait de la nature : entre nous, mais aussi en nous et autour de nous. C'est au retrait de la nature entre nous, a l'artificialisation relative du lien social qui en decoule, qu'est devolu le second volet de cette deuxieme partie. La troisieme partie developpe l'idee du retrait de la nature en nous, avec une reflexion sur la technicisation du corps, et celle du retrait de la nature autour de nous, avec d'une part une reflexion sur la resorption de l'agriculture dans la societe industrielle et d'autre part l'affirmation du caractere indepassable de l'anthropocentrisme. Si l'introduction a ete consacree a la definition de la philosophie de la technique, a celle des concepts fondamentaux de ce memoire et a la nouveaute de nos relations a la nature, la conclusion revient sur ces relations pour en montrer le caractere paradoxal : nous appartenons resolument a la nature tout en disposant d'une certaine exteriorite vis-a-vis d'elle.

  • Titre traduit

    Nature and technology


  • Résumé

    What defines man has been created outside nature, from a network of linguistic and technical artefacts. This thesis rules out the thesis of the autonomy of technology which postulates the separation of the essence of technology from the essence of man. Therefore the first part of my work will be devoted to a critical genealogy of the theory of the autonomy of technology, from modern philosophy to the works of ellul and heidegger. In the second part i will expound my thesis and thus will be able to throw light on the new types of bonds that we have with nature, given the considerable quantity of technological artefacts brought by the industrial revolution. Indeed nature can be said to recede in three ways : between us, within us, and around us. The second half of my second part will deal with this recession of nature between us and the partial artificialisation of the social link. The third part develops the idea of the recession of nature within us, with a reflection on the technological mutation of the body, and the recession of nature around us with on the one hand a reflection on the dwindling role of agriculture in industrial societies, and on the other hand the assertion of the insuperable character of anthropocentrism. Whereas the introduction dealt with the definitions of the philosophy of technology, and of the basic concepts used in this work, and with the novelty of our relationships with nature, the conclusion insists again on these relationships to show how paradoxical they are : our place is inside as well as outside nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (474 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4895
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18864-<1,2>
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4659
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.