La tête sculptée : miroir d'une société. Etude de la figure humaine dans les églises du Pays basque : Alava, Biscaye et Guipuzcoa, aux XIIème et XIIIème siècles

par José Javier Lopez de Ocariz

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jacques Le Goff.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    On entreprend l'etude de la figure humaine sculptee en pierre dans les eglises de l'art roman tardif des provinces d'alava, de biscaye et de guipuzcoa, a l'occident du pays basque. S'appuyant sur un fond historique connu a travers des textes fragmentaires, l'etude peut aider a mieux comprendre le phenomene d'une progressive integration culturelle de la zone dans les courants europeens. L'inventaire etablit repertoire 333 eglises baties selon un plan mononef simple, dont la moitie abrite des figures humaines sculptees au nombre de 1700. Presque la moitie sont des tetes. La chronologie attribuee se situe autour de 1200 pour les eglises principales ou apparaissent des themes religieux identifiables, remplaces ensuite par d'autres, et surtout par la tete dans l'ensemble des eglises rurales, datables deja du xiiieme siecle. On classe les figures selon cinq 'caracteres dominants' sous les noms latins de "simulacrum", "exemplum", "signum", "jocus" et "ornamentum". Dans les trois derniers, les tetes recoivent les noms de 'face', 'masque' et 'mascaron'. Dans le groupe 'face' on peut relever 52 couples de tetes d'homme et de femme, censes avoir un sens historique et culturel parfois difficile a preciser. Ces tetes frequemment placees sur des chapiteaux de portails ou de fenetres, s'accordent de facon singuliere avec un courant europeen de 'tetes de caractere' suivant le rythme evolutif du passage de l'art roman vers l'art gothique.

  • Titre traduit

    The carved head : mirror of a society. study of the human figure in the churches of the basque country : alava, vizcaya and guipuzcoa, in the xii and xiii centuries


  • Résumé

    The study deals about the human figure carved on stone in the churches of the late romanic art in the provinces of alava, vizcaya and guipuzcoa, to the west of the basque country, projected over a historical background, only partially known through fragmented texts, the study can give a better understanding of the phenomenon of a progressive cultural integration of the area into the european trends. The established inventory includes 333 churches built following a simple one-naved plant ; their walls shelter 1700 carved human figures ; nearly half of them are heads. The chronology given is placed around the year 1200 for the main churches where religious identifying themes appear, replaced in the xiii century by others, especially by heads, in the group of rural churches. Figures are classified according to five 'dominant characters' under the latin names : "simulacrum", "exemplum", "signum", "jocus" et "ornamentum". In the last three ones, the heads are named in french as 'face', 'masque' and 'mascaron'. Around the 'face' group, it can be gathered 52 couples of man and woman's heads, which seem to lead to a certain historical and cultural sense, but not always easy to determine. Such heads, set in the capitels of main fronts and windows, match a european trend of corbel heads that distinguish the evolutive passing from romanic art to gothic art.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3327
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18446-<1 À 4>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1677
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1663
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.