L'habitation guyanaise sous l'ancien regime : etude de la culture materielle

par Yannick Le Roux

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Marie Pesez.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'habitation guyanaise sous l'ancien regime, etude de la culture materielle. L'habitation est une exploitation coloniale, vouee a la production de denrees speculatives comme le sucre, le cacao, le cafe, l'indigo ou le roucou. C'est aussi un lieu social ou coexistent, sans transition temporelle, des cultures radicalement heterogenes. En guyane, au moins autant qu'ailleurs dans le nouveau monde, cette coexistence revet la forme d'une crise permanente : amerindiens requisitionnes, africains reduits a l'esclavage. Bien que maitres du jeu, les europeens, arraches a leur province natale et prives de reperes culturels, ont bien du mal a gerer leur aventure coloniale. Dans cette these, la periode etudiee debute avec l'introduction des premiers esclaves, en 1652 et s'acheve en 1794 avec la premiere abolition. Elle correspond aux origines du processus colonial en guyane. Cette etude montre comment s'organisait, parfois dans ses aspects les plus humbles, la vie materielle sur les anciennes habitations. Les terroirs, les communications, les outils de production, l'architecture, la vie materielle des esclaves, en constituent les principaux chapitres. Les contraintes du milieu sont analysees en detail. Les donnees scientifiques actuelles : botanique, pedologique, ecologique, expliquent pourquoi la trompeuse fertilite des dols de la grande foret amazonienne ne pouvait que compromettre la reussite des cultures speculatives. Les resultats des recherches archeologiques, menees par l'auteur depuis plus de 10 ans sur une trentaine de sites et le depouillement des sources ecrites fournissent la matiere principale de cette reflexion, completee par de nombreuses donnees ethnographiques. Bien qu'historiquement et materiellement proche des societes traditionnelles, l'univers de l'habitation a cependant beaucoup perdu de sa lisibilite dans la guyane contemporaine. Presentee ici comme une tentative de transposition d'un modele occidental dans un milieu tropical, la culture materielle de l'habitation guyanaise temoigne des difficultes, voire souvent des limites ou des impasses de la colonisation.

  • Titre traduit

    The french guyanese plantation under the ancien regime, study of the material culture


  • Résumé

    The plantation is a colonial concern wich is dedicated to the production of speculative colonial produce such as sugar, cocoa, coffee, indigo or roucou. It is also a social place where radically heterogeneous cultures coexist without temporal transition. In french guyana, at least as much elsewhere in the new world, this coexistence takes on the form of a permanent crisis - conscripted amerindians, africans reduced to slavery. Although they are the masters, the europeans who are dragged away from their native soils and deprived from their cultural landmarks have difficulties in dealing with their colonial adventure. In this thesis, the period wich is studied begins with the introduction of the first slaves in 1652 and ends with the first abolition. This study shows how the material life on the ancient plantation, sometimes in its most humble aspects, would organize itself. Soils, communications, production tools, architecture, slaves'material life constitute the mains chapters of it. The constraints of the milieu are analyzed in detail. The present botanic, pedologic and ecological data explain why the soils deceptive fertility in the huge amazonian forest could do nothing but jeopardize the success of the speculative cu both the results of archeological researchs which have been carried out by the author for more than ten years on about thirty sites and the study of written sources provide the main material of this thought which is completed by numerous ethnographic data. Though the world of the plantation is historically and materially very close to the traditional societies, it has however lost a large part of its legibility in contemporary french guyana. Here presented as a transposition attempt of an occidental model into a tropical milieu, the material culture of the french guyanese plantation reveals the difficulties and even often the limits or impasses of colonization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1898
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4586(1-3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4574
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 15421
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.