Le chantier du canal de suez 1859-1869 : techniques et techniciens de travaux publics au milieu du xixe siecle

par Nathalie Montel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Guillerme.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these se propose d'analyser un processus de production propre a un secteur technique particulier : les travaux publics, mais aussi de montrer la fecondite pour l'histoire des techniques d'une approche fondee sur les pratiques. Le chantier du canal de suez est une operation complexe ou se melent questions techniques, diplomatiques et financieres. Deux defis se sont presentes aux protagonistes de cette vaste entreprise : l'organisation generale et l'innovation technique, deux defis qui mettent en evidence les competences de la compagnie universelle du canal maritime de suez, mais aussi ses limites. Dans une premiere partie, sont identifies les acteurs du chantier. Sont ensuite etudiees l'evolution du partage des roles entre la compagnie et ses principaux partenaires, puis la repartition interne des fonctions. La compagnie puise son personnel dans l'administration francaise des ponts et chaussees. Elle en adopte, en outre, les modes d'organisation et en reproduit les structures hierarchiques. Dans une seconde partie, sont analyses les procedes qu'elle met en oeuvre pour gere efficacement les aspects organisationnels de l'operation. Ceux-ci concernent la coordination et le controle des travaux, mais aussi l'installation dans le desert de villes et de campements, la creation de voies et moyens de communication (transport, poste, telegraphe), la gestion d'une micro-societe (sante, police, culte). De nombreux emprunts sont faits aux procedures de l'administration, en particulier le systeme de comptabilite. En revanche, la compagnie se revele impuissante a faire face aux difficultes d'ordre strictement technique et a innover. Elle s'en remet a des entrepreneurs, grace auxquels le chantier du canal de suez inaugure l'ere de la mecanisation des travaux publics. La derniere partie de ce travail est consacree a l'analyse des mecanismes de l'innovation, de ses freins et de ses moteurs, a partir de l'etude conjointe des echecs des tentatives menees par la compagnie et des succes obtenus par les entrepreneurs.

  • Titre traduit

    The making of the suez canal (1859-1869) french civil engineering and engineers of the mid-nineteenth century


  • Résumé

    This thesis analyses a process of production specific to public works, but also aims to show the interest for the history of technology to be based on the study of practices. The cutting of the suez isthmus is a complex operation where engineering, diplomatic and financial questions are mixed together. The protagonists of this vast undertaking have had to face two major difficulties : organization and technical innovation. Those two challenges highlight the skills and inabilities of the universal suez canal compagny. First, leading characters are identified. Then, the sharing of roles between compagny and outside partners, the internal distribution of offices are examinated. The company's technical employees are recruited from administration, the organization forms and hierarchical structures of which are copied. Secondly, the methods used to manage the operation are analysed. They concern works' coordination and control, the setting up of camps and towns, the creation of communication means and lines (transport, mail, telegraphy) and the administration of a micro-society (health, policy, cult). Many borrowings are made to administrative procedures, in particular to public accounting. However, the compagny proves to be unable to face technical problems and to innovate. It has to leave it up to contractors, thanks to whom the digging of the suez canal open the era of public works mecanization. At last, mechanisms, obstacles and movers of innovation are analysed, from the study of both company's failures and contractors' successes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1995 67 1-2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4608
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CDHT C 776

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5180
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.