Equilibres politico-économiques et croissance : l'hypothèse de prévarication gouvernementale

par Bruno Ventelou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Charles Wyplosz.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les théories de la croissance endogène mettent en évidence la "pareto-optimalité" de l'intervention publique dans l'organisation du processus de croissance. . . Les aspects institutionnels et politiques des choix publics deviennent donc préponderants dans l'aptitude d'une société à générer une croissance forte. La thèse se propose d'examiner, à l'aide de la théorie des jeux appliquée a l'analyse des processus électoraux, les conditions précises de l'équilibre politique, puis, d'observer ses interactions avec l'équilibre de croissance endogène. La croissance sera donc le résultat d'un équilibre "politico-économique", base sur l'hypothèse de prévarication (corruption) comme règle du comportement gouvernemental. Plusieurs résultats intéressants seront mis en évidence dans les différents chapitres de la thèse : durée optimale des législatures; rôle des partis politiques et conditions de l'édification d'une crédibilité pour les politiciens; liens entre inégalites, clientélisme, et croissance. En dernier lieu, la question de la faisabilité politique des programmes de transition économique (plan d'ajustement structurel) sera abordée.

  • Titre traduit

    Growth and political-economic equilibria : the government corruption hypothesis


  • Résumé

    Endogeneous growth theory shows that public intervention in growth process could be pareto-improving. Therefore, institutional and political aspects of public choices become a basic point in the ability of a society to generate substantial growth. This thesis intend to investigate the conditions of the political equilibrium -w e use game theory applied to electoral process analysis -, and then, to examine its interactions with the endogeneous growth equilibrium. Growth will be the result of a political-economic equilibrium, sustained by the "corruption hypothesis" as a behaviour rule for government. Several interesting results will be obtained in different chapters: optimal periodicity for elections; political parties function and conditions for political credibility; relations between inequality, clientelism and growth. In a final point, the question of political feasibility of economic transition programs (structural ajustement programs) will be dealt with.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 f.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres et f. 397-407

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1995 43
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4651
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 95 VEN

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1641-1995-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.