Entreprises et Occupation : la métallurgie dionysienne : 1937-1947

par Danièle Fraboulet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Patrick Fridenson.

Soutenue en 1995

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'étude de la vie des entreprises pendant la Seconde Guerre mondiale. Le cadre géographique délimité est celui de la plus grande ville du département de la Seine, Saint-Denis. Ce travail répond à la double ambition, d'une part de comprendre la spécificité de cette période marquée par les tutelles allemande et française, d'autre part de mesurer le degré d'adaptation des entreprises soumises à un tel choc. La branche d'activité retenue, celle de la métallurgie prise au sens large - de la réparation de matériel à la métallurgie lourde en passant par la construction électrique - a été choisie car elle présente un intérêt de tout premier ordre pour l'économie de guerre allemande et touche une grande partie de la population ouvrière de la banlieue parisienne. L'analyse de l'évolution financière, industrielle et commerciale a été menée au travers des bilans comptables et des rapports des conseils d'administration. L'histoire de la main-d'oeuvre a été conduite à partir d'archives non encore ou peu exploitées. L'exploitation informatique des 4000 fiches des salariés de la CCM Sulzer, qui ont travaillé à l'usine de Saint-Denis entre 1937 a 1947, a permis l'examen de la politique de gestion du personnel, l'étude des mutations du marché du travail mais aussi celle des comportements du personnel de Sulzer face aux réquisitions, à la stagnation des salaires, au rationnement. Le conflit a pesé lourdement sur les entreprises en bouleversant les situations acquises et les certitudes, et a engendré la mise en place de relations économiques spécifiques. Cependant, les éléments de continuité priment dans le court terme tout au moins. Le tissu industriel dionysien n'a pas été amoindri par le conflit ; le patronat, tant au niveau local qu'à celui de l'organisation régionale, n'a pas été. . .

  • Titre traduit

    French companies during the german occupation the metallurgical factories in saint-denis 1937-1947


  • Résumé

    This thesis deals with the life of metallurgical factories during world war ii. I limited my investigation to the saint-denis area as it is the most important town in the seine department. I delineated two directions of study, on the one hand, defining the specificity of the period on which french and german joint supervision left their imprint and, on the other hand, trying to assess the adaptability of the factories which had to deal with the shock of falling under that rule. My field of investigation includes metallurgy in the broadest sense of the term (ranging from equipment repair plants to heavy metallurgy via electrical construction) because of the prominent role it played in the german war economy and because it involves a large section of the working class of the Paris suburbs. My analysis of industrial, commercial and financial changes is based on the study of balance sheets and boards of director's reports. The study of the labor force is based on archives which, up to this point have been either scarcely examined or have remained untouched. By processing the data from 4 000 of the ccm sulzer workers' wage files, i was able to assess not only staff management policies and changes in the labor market situation but also the reactions of sulzer employees when confronted with requisitions, frozen wages and rationning. The war situation weighed heavily on the various companies, upsetting previously established situations, their sense of security and defined new labor relations. However, elements of continuity prevailed, if only in the short term and the war situation did not bring a reduction of the area's industrial network. Management, whether at local or regional level was

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (447 f., 615 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 587-606. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995 ROU (1-2)
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TX 1995 001
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11799 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11799 (Annexes)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4565 (1-2)
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 95 ROU
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 95 ROU
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 319 (1)
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 319 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1612
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3072
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 12821
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.