Approche micromécanique de la résistance en traction de composites à matrice métallique : carbure de silicium/titane et carbure de silicium/aluminium

par Ludovic Molliex

Thèse de doctorat en Mécanique et matériaux

Sous la direction de Dominique François.


  • Résumé

    L’interface fibre-matrice dans les composites à matrice métallique est le siège de réactions chimiques complexes et d'un état de contraintes résiduelles particulier. On se propose de caractériser l'interface fibre-matrice à l'aide de l'essai de fragmentation sur composite monofilamentaire. Cet essai impose de quantifier l'endommagement de la fibre au sein du composite et de calculer les contraintes résiduelles à l'interface. Puis moyennant quelques simplifications, une simulation est développée afin de prévoir la résistance en traction d'un composite multifilamentaire sollicité dans le sens des fibres. Les paramètres utiles a cette modélisation sont le cisaillement interfacial déterminé par l'essai de fragmentation, la distribution de Weibull des résistances de la fibre ainsi que les caractéristiques de la matrice. Après confrontation du modèle avec l'expérience, le bon accord entre les résultats d'essais de traction en température et la simulation, tend à valider les hypothèses sur les micromécanismes intervenant lors d'un essai de traction

  • Titre traduit

    Micromechanical approach of the tensile strength of metal matrix composites : silicon carbide/titanium and silicon carbide/aluminium


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 32 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 56882
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.