Etude de l'expression et de la regulation hormonale d'un gene codant une proteine cuticulaire larvo-nymphale specifique au cours du developpement de tenebrio molitor. Mise en evidence de son appartenance a une batterie de genes

par ISABELLE RONDOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. DELACHAMBRE.

Soutenue en 1995

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir d'un anticorps monoclonal dirige contre des proteines cuticulaires larvo-nymphale specifiques d'un insecte coleopteretenebrio molitor, nous avons isole, apres construction d'une banque d'adnc et par immunocriblage, un adn complementaire codant l'une de ces proteines, nommee tmlpcp-22. L'utilisation de cet adnc comme sonde nous a permis de montrer, par la technique de northern, que l'arnm de tmlpcp-22 est present lors de la synthese des cuticules larvaire et nymphale. D'autre part, des experiences d'hybridation in situ ont montre que cet arnm est present uniquement dans l'epiderme synthetisant a la fois une cuticule sclerifiee (au niveau des tergites et des sternites) mais egalement une cuticule souple (regions intersegmentaires). L'expression de tmlpcp-22 est donc stade- et tissu-specifique. La sequence proteique deduite de la sequence nucleotidique de l'adnc a revelee un fort pourcentage en alanine et valine explique en partie par la repetition du motif ala-pro-ala/val-val/ala retrouve dans de nombreuses autres proteines cuticulaires. D'autre part, une grande homologie de sequence a ete retrouvee entre tmlpcp-22 et des proteines cuticulaires de locusta migratoria, au niveau de leur region hydrophile respective. Dans une deuxieme partie, des experiences physiologiques ont permis de montrer que, bien que l'expression de l'arnm codant tmlpcp-22 coincide avec la chute du taux hemolymphatique en ecdysteroides, la transcription de tmlpcp-22 n'est pas controlee directement par la 20-hydroxy-ecdysone. De plus, la reexpression de tmlpcp-22 chez les nymphes surnumeraires obtenues apres action d'un analogue de l'hormone juvenile, montre que l'hormone juvenile empeche la mise en place du programme genetique adulte et permet ainsi aux genes larvo-nymphaux de se re-exprimer. Enfin, le criblage de la banque genomique de tenebrio nous a permis d'isoler un allele du gene tmlpcp-22 mais a surtout permis de mettre en evidence, pour la premiere fois chez tenebrio, l'existence de genes en batterie. Au sein de cette batterie, nous avons caracterise un deuxieme gene nomme tmx-23 presentant de tres fortes homologies de sequence avec les genes de proteines cuticulaires et en particulier avec tmlpcp-22. Cette forte ressemblance, en particulier dans la sequence codante laisse supposer que ces deux genes se seraient formes a partir d'un gene ancestral commun


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 P.
  • Annexes : 137 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.