Polyamines et mycorhization chez le pois sensible (myc#+) ou resistant (myc#-) aux champignons mycorhizogenes a arbuscules

par NAIMA EL GHACHTOULI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. PAYNOT.

Soutenue en 1995

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les pois sensibles et resistants aux champignons mycorhizogenes a arbuscules ne presentent aucune difference dans leur teneurs en polyamines ainsi que dans les voies de biosynthese des polyamines. Cependant, l'inoculation mycorhizienne induit, pendant les premiers stades de developpement du champignon dans la racine, une baisse des teneurs en polyamines dans les racines des lignees myc#+, et une augmentation de l'activite diamine oxydase, dans les racines de la lignee myc#-. Cette enzyme pourrait etre impliquee dans la resistance des pois myc#- aux champignons mycorhizogenes. L'utilisation des inhibiteurs de biosynthese des polyamines nous ont permis de determiner que les polyamines, synthetisees via la voie de l'ornithine decarboxylase, sont necessaires a la croissance des champignons mycorhizogenes a arbuscules, ainsi qu'au developpement de la symbiose mycorhizienne. La presence des polyamines dans les exsudats racinaires et l'effet positif de leur apport exogene sur la croissance du champignon mycorhizogene in vitro et sur le developpement de la mycorhization in vivo, designent les polyamines comme des molecules pouvant intervenir dans les premieres etapes du processus de mycorhization. Nous avons etudie la relation entre les polyamines et les phytohormones: ethylene, giberellines et auxines dans l'interaction plante-champignon mycorhizogene a arbuscules. Nous avons montre, en particulier, que l'acide giberellique inhibe la colonisation mycorhizienne des racines, et que en fonction de la concentration utilisee la formation des arbuscules peut etre selectivement inhibee. Cet effet de l'acide giberellique serait du a l'augmentation importante des teneurs en polyamines et en particulier en cadaverine, provoquee par cette hormone, dans les racines. Les polyamines, selon leur concentration, pourraient reguler le processus de mycorhization

  • Titre traduit

    Polyamines and mycorrhiza development in mycorrhiza-susceptible (myc#+) and resistant (myc#-) pea genotypes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 P.
  • Annexes : 350 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.