Isolement de sequences repetees du genome d'un champignon endomycorhizogene a arbuscules scutellospora castanea : application a la detection in planta

par ADOLPHE ZEZE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Hubert Dulieu.

Soutenue en 1995

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les champignons endomycorhizogenes a arbuscules (glomales) sont des symbiotes obligatoires qui jouent un role tres important pour le developpement et la bioprotection de la plante. Les connaissances genetiques et moleculaires de ces champignons sont encore parcellaires, du fait de l'impossibilite de les cultiver sans la plante-hote. La mise au point d'une technique d'extraction d'adn de spores de champignons endomycorhizogenes a arbuscules a permis de realiser un clonage partiel de l'adn de l'espece scutellospora castanea. Le criblage de cette banque genomique a permis de mettre en evidence des sequences repetees par hybridation moleculaire. L'hybridation en dot ou en southern de l'adn de spores des especes s. Castanea, gigaspora rosea, glomus caledonium et acaulospora laevis avec un echantillon de sequences repetees a permis de mettre en evidence une sequence (sc1), specifique de s. Castanea et une autre (myclire), presente chez les quatre especes utilisees. Une caracterisation approfondie a ete entreprise montrant que la sequence sc1 est organisee en tandem dans le genome de s. Castanea, et possede des sequences repetees directes ; aucun cadre de lecture ouvert n'a ete trouve. Par ailleurs cette sequence possede plusieurs codons stop et ne code pour aucune proteine. La sequence sc1 pourrait donc etre une sequence de structure heterochromatique. La sequence myclire, dispersee dans le genome de s. Castanea, possede des sequences repetees directes et repetees inversees. Par ailleurs des sequences a autonomie de replication (ars) et des elements centromeriques (cde) ont ete mis en evidence dans cette sequence ; ce qui ferait de cette sequence un element centromerique a autonomie de replication. En vue de mettre au point des outils de detection specifique par la technique pcr, des amorces ont ete choisies de la sequence sc1 pour amplifier electivement l'adn de spores de s. Castanea et l'adn de racines de poireau infectees par cette espece. Le choix d'un couple d'amorces de la sequence non specifique myclire a permis de suivre la variation intergenerique de cette sequence apres amplification de l'adn de spores et analyse comparee des produits d'amplification. Cette analyse a permis de montrer que cette sequence est conservee sous forme allelique chez les especes g. Rosea, g. Caledonium, s. Castanea et s. Pellucida alors qu'elle a subi une modification tres importante chez l'espece a. Laevis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 125 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.