Production et gestion des erreurs en production ecrite. Le cas de l'accord sujet verbe. Etude chez l'adulte et l'enfant

par Pierre Largy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Fayol.

Soutenue en 1995

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de contribuer aux recentes recherches centrees sur la production ecrite en etudiant les mecanismes impliques dans la gestion de l'accord verbal. L'idee est de tenter d'inferer l'existence des processus responsables de l'application d'une regle en temps reel, en analysant les circonstances dans lesquelles un accord echoue. Pour ce faire, nous induisons experimentalement des erreurs orthographiques en suscitant des competitions entre morphemes flexionnels et, par la, nous essayons de determiner (1) les facteurs impliques dans l'activation de ces morphemes et (2) la facon dont une activation inappropriee peut etre eventuellement reperee puis inhibee au profit de l'accord exact. Ces travaux confirment l'impact d'une surcharge cognitive sur la gestion de l'accord verbal et soulignent le caractere formel de cet accord. Ils mettent en evidence un phenomene de competition entre morphemes flexionnels verbaux et nominaux, et revelent l'impact de facteurs tels que l'homophonie, la frequence relative nom verbe et le contexte semantique de la phrase dans la selection d'un des candidats a l'accord. Enfin, ils soulevent le probleme du role joue par la semantique et la phonologie dans la detection d'un risque d'erreur avant que l'accord ne soit graphiquement retranscrit.

  • Titre traduit

    Production and management of errors in written production : the case of subject verb agreement. A study with adults and children


  • Résumé

    The objective of this work is to contribute to recent research on written production by studying the mechanisms implicated in the management of verbal agreement. The idea is to attempt to infer the existence of processes responsible for the on-line application of a rule through the analysis of the circumstances in which an agreement fails. To do this, we experimentally induce spelling errors by giving rise to competition between flexionel morphems and, in doing so, try to determine (1) the factors implicated in the activation of these morphems and (2) the way in which an inappropriate activation could eventually be discovered and then inhibited, allowing the correct agreement to take place. This work confirms the impact of a cognitive overload on the management of verbal agreement and emphasizes the formal aspect of this agreement. It brings to light a competition phenomenom between verbal and nominal flexional morphems, and reveals the impact of factors such as homophony, noun-verb relative frequency and the sentence's semantic context in the selection of the appropriate morphem. Finally, this research raises the problem of the role that semantics and phonology play in the detection of a risk of error before the agreements is graphically retranscribed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.