La raison hermétique ou l'interprétation guénonienne du rejet du monde métaphysique et ses conséquences sur la compréhension de l'Imaginal

par Patrick Geay

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger.

Soutenue en 1995

à Dijon .


  • Résumé

    L'objectif initial de cette thèse réside en une mise en cause de l'herméneutique contemporaine des symboles chez Freud, Jung, P. Ricoeur, Bachelard et G. Durand, cela en raison de son réductionnisme psychologique dont l'utilisation confuse de la notion d'imaginal (H. Corbin) par le nouvel esprit anthropologique constitue une parfaite illustration. Dans un second temps, il est recherché quelles peuvent être les causes d'une sécularisation de l'interprétation du sacre depuis le nominalisme médiéval jusqu'à la linguistique moderne, en passant par le mysticisme anti-iconique de S. Jean de la Croix, le dualisme cartésien et l'esthétique de Kant puis de Hegel. D'une manière générale, on observe, à partir des indications fournies par R. Guenon, qu'un certain rejet occidental du monde fournies par R. Guenon, qu'un certain rejet occidental du monde métaphysique aboutit à une séparation radicale de l'intelligible avec le sensible. Pour remédier à cette situation, il parait nécessaire de renouer avec une méthode ésotérique de lecture, présente dans les traditions hébraïque, chrétienne et musulmane. La doctrine du khayal (imaginal) telle que la formule en particulier Ibn'Arabi permet, autour de la figure centrale d'Henoch Idris Hermes, de rétablir une ontologie cosmique du symbolisme et du visionnaire qui relie l'image à l'idée.

  • Titre traduit

    The hermetic reason or the guenonian interpretation of the rejection of the metaphysical world and its consequences on the comprehension of the Imaginal


  • Résumé

    The initial objective of this thesis is to put forward a critical examination of the contemporary hermeneutics of symbols in Freud, Jung, P. Ricoeur, Bachelard or and G. Durand owing to its psychologic al reductionism whose confused utilization of the imaginal notion (h. Corbin) by the new anthropological spirit constitutes a perfect example. The second objective is to seek the eventual causes of a secularization of the interpretation of the sacred from the medieval nominalism to modern linguistics, by way of the anti-iconic mysticism of s. John of the cross, the Cartesian dualism and the aesthetics of Kant, then of Hegel. Broadly speaking, one can observe, beginning with the indications given by R. Guenon, that a certain occidental rejection of the metaphysical world results in a radical separation between the intelligible and the sensitive. In order to resolve the situation, it seems necessary to revive an esoteric method of reading, present in the Hebraic, Christian and Muslim traditions. The doctrine of the khayal (imaginal) as specially formulated by Ibn'Arabi allows, around the central figure of Henoch Idris Hermes to restore a cosmic ontology of the symbolism and of the visionary which binds the image to the idea.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Hermès trahi : impostures philosphiques et néo-spiritualisme d'après l'oeuvre de René Guénon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (365 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 326-365995DIJOL001

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T9

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995DIJOL001
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Hermès trahi : impostures philosphiques et néo-spiritualisme d'après l'oeuvre de René Guénon
  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • ISBN : 978-2-296-12725-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 241-250
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.