Cooperation industrielle et systemes productifs localises : une approche en terme de reseaux

par MARIE-DENYSE FILIPPI

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de André Torre.

Soutenue en 1995

à Corte .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse des interdependances localisees constitue non seulement un fait marquant de l'evolution de la theorie economique mais pose egalement la question cruciale de l'organisation des agents et de la dynamique des systemes productifs localises. Le choix opere afin de comprendre les strategies des acteurs s'articule autour des notions de cooperations et d'organisation en reseaux. Dans une premiere partie, l'examen de la cooperation conduit a preferer a l'analyse williamsonienne en terme de contrat, celle developpee par les travaux evolutionnistes et institutionnalistes dans la filiation du courant de la dynamique industrielle. Des lors l'importance des apprentissages et de la confiance souligne l'efficacite de la cooperation comme reponse a l'incertitude et a la complexite de l'environnement des agents. Dans une deuxieme partie, l'etude des formes organisationnelles territorialisees tels les poles de croissance, districts industriels. . . Met l'accent sur les deux notions transversales celles de proximite et d'interdependance, justifiant une analyse en terme de reseaux d'acteurs. Les dimensions indissociables de la proximite (geographique, organisationnelle et institutionnelle) introduisent alors des elements de reponse quant a la territorialisation des interdependances par le biais des reseaux et du jeu de leurs externalites. La finalite des mises en reseaux reside dans le developpement d'apprentissages organisationnels, de regles et de conventions afin d'aider a la coherence des systemes productifs localises. La troisieme partie illustre des developpements analytiques precedents a partir d'un exemple de mise en place d'un systeme regional d'innovation.


  • Résumé

    Localized interdependances analysis not only constitutes a stylized fact of economic theory evolution but also raises the question of the actors'organization and the dynamic of localized productive systems. The choice made in order to understand the actors'strategies articulates the notions of cooperation and network organization. In first part, the study of cooperation leads us to prefere to the contractual williamsonian's analysis the one developped by the institutionnalist and evolutionist works in the tradition of industrial dynamics trend. From then leaming and trust underlying the cooperation efficiency as a answer to the uncertainty and complexity of the agents environment. In a second part, the study of territorialized organisational forms such as poles of growth, industrial district. . . Points out two transversal notions (proximity and interdependancy) justifying the analysis of actors network. The diversity of the proximity (geographic, organizational, institutional) introduces elements of answer about territorialization of interdependances using networks and their externalities. Networking interest is finaly contained in organizational learning, rules and conventions, in order to contribute to the coherence of localized productive systems. In a third part, the previous analytic developments are illustrated by the implamentation of a regional innovation system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 47 TH FIL 31571
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.