Contribution a l'etude de l'electropolissage. Application au traitement de surface d'alliages metalliques utilises dans les centrales nucleaires : inconel 600-308l et 316l

par LAURENCE GASSE DUHAMEL

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de CATONNE.

Soutenue en 1995

à Paris, CNAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans l'industrie nucleaire, l'electropolissage est une methode de preparation des surfaces metalliques pour eliminer les micro-rugosites. Ce procede permet de limiter la retention des particules contaminees, les operations de maintenance en sont ainsi facilitees. L'objectif de ce travail est d'etudier les mecanismes de l'electropolissage et de mettre au point la formulation d'un electrolyte pour l'electropolissage de differentes nuances d'aciers inoxydables (316l, 308l). Ce travail presente, dans un premier temps, l'analyse des phenomenes de transport dans la couche visqueuse pour l'electropolissage de l'inconel 600 dans quatre melanges acide sulfurique-acide phosphorique. D'apres les courbes de polarisation, realisees sur une electrode a disque tournant, le mecanisme de dissolution depend de la composition et de la temperature de l'electrolyte. Il est controle soit par le transport des cations soit par la diffusion de l'eau vers l'interface. L'etat de surface des echantillons est apprecie par des mesures de rugosite et par microscopie electronique a balayage. Il s'avere que l'effet de polissage est atteint lorsque la diffusion de l'eau est cinetiquement limitante dans le mecanisme de dissolution. Une cellule a egalement ete realisee pour isoler et caracteriser la couche visqueuse. Elle constitue un milieu tres hydrophile puisqu'elle est dix fois plus concentree en cations metalliques que l'electrolyte. Sa structure est probablement tres organisee et comparable a celle d'un gel. La deuxieme partie de ce travail consiste a optimiser la composition d'un melange acide nitrique-acide phosphorique pour l'electropolissage des aciers inoxydables (316l et 308l). Un plan des melanges a permis de modeliser l'effet de la composition du melange sur l'etat de surface des echantillons. La composition de l'electrolyte optimal est determinee par le trace des surfaces de reponses. Les conditions de polissage sont optimisees par un plan factoriel. Ce procede repond aux objectifs fixes, il parvient a polir et brillanter les aciers inoxydables austenitiques 316l et austeno-ferritique 308l. Des essais, a l'echelle pilote, sur un outillage industriel ont permis de valider les resultats du laboratoire

  • Titre traduit

    A study of electropolishing. Application to surface traitment of metallic alloys used in the nuclear industry : inconel 600-308l and 316l


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 209
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th A 209 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.