Identification et caracterisation initiale d'une activite rnasique specifiquement associee aux proteasomes

par MARIE-NOELLE POUCH

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de H.-P. SCHMID.

Soutenue en 1995

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proteasomes sont de grands complexes multiproteiques qui constituent la voie de degradation proteique non lysosomale principale de la cellule. Des experiences de traduction en lysat de reticulocytes ont montre que les proteasomes interferent egalement avec la synthese proteique in vitro. Les travaux effectues dans cette these demontrent que des concentrations non stoechiometriques de proteasomes inhibent la traduction de l'arn du virus de la mosaique du tabac (arn du tmv). L'analyse du systeme de traduction, par centrifugation en gradient de saccharose, revele que les complexes d'initiation 80s ne peuvent pas etre formes en presence de proteasomes. Par des methodes de chromatographie, nous avons montre que les proteasomes possedent une activite nucleasique et, par consequent, que l'inhibition de la traduction de l'arn du tmv est due a cette activite. L'activite rnasique est coeluee avec les proteasomes tout au long de la purification et resiste a 0,5% de lauroylsarcosinate-na et a une concentration d'uree de 6 m. L'analyse, sur gel d'agarose, des produits de degradation de l'arn du tmv montre que cette activite est endonucleasique, en effet la digestion de l'arn du tmv par les proteasomes conduit a l'obtention de fragments d'arn bien definis. Le fait que l'arn ribosomal 5s et l'arnm de globine ne soient pas digeres, dans les memes conditions, nous amene a penser que cette activite presente aussi une certaine specificite. De plus, l'activite nucleasique des proteasomes ne necessite pas l'integrite du complexe car elle reste associee a un sous-complexe produit en presence d'uree. Des experiences d'hybridation ont egalement permis de montrer que les arn proteasomaux ne sont pas directement impliques dans l'inhibition de la traduction de l'arn du tmv et nous ont amene a considerer ces arn proteasomaux comme des residus de substrats


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 P.
  • Annexes : 287 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.