Etude de la gelification thermique de la myosine : incidence du polymorphisme musculaire

par Cécile Boyer

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. CULIOLI.

Soutenue en 1995

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de ce travail etait de caracteriser precisement les proprietes viscoelastiques et l'ultrastructure des gels de myosine en relation avec son etat d'association initial, son degre de purete et son origine musculaire. Les gels ont ete prepares a partir de quatre fractions myofibrillaires extraites des muscles psoas major (type iib) et semimembranosus proprius (type i) de lapin. La mise en place d'un reseau proteique tridimensionnel structure et ordonne, indispensable a l'obtention de gels resistants et stables, necessite une phase de solubilisation prealable des molecules. La mise en place d'un gel de myosine est alors obtenue soit par abaissement graduel de la force ionique, soit par chauffage direct, soit par combinaison de ces deux processus. Quelle que soit la fraction proteique consideree, les gels thermiques mis en place a faible force ionique sont plus rigides que les gels correspondants obtenus a force ionique elevee, c'est-a-dire a partir de molecules a l'etat monomerique. Ce dernier type de gel presente une structure de nature agregee alors que les gels formes a faible force ionique presentent des structures filamenteuses. Quelles que soient les conditions salines, les gels formes a partir de l'isoforme rapide de myosine sont plus rigides que les gels correspondants formes a partir de l'isoforme lente. Les differences de comportement au chauffage des isoformes lente et rapide de myosine peuvent etre reliees a leurs differences d'hydrophobicite et de solubilite. Ainsi, l'hydrophobicite de surface superieure des myosines de type lent pourrait expliquer leur solubilite plus faible, leur thermostabilite plus elevee et leur faible capacite gelifiante. Par contre, l'hydrophobicite superieure des myosines de type rapide, denaturees par la chaleur, est en accord avec leurs proprietes thermogelifiantes elevees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 P.
  • Annexes : 237 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.