Synthese de diverses varietes d'hydroxydes doubles lamellaires intercales par des anions sulfate et seleniate ; caracterisation structurale et electrique

par Mohammed Khaldi

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de J.-P. BESSE.

Soutenue en 1995

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a la synthese et a la caracterisation de diverses varietes d'hydroxydes doubles lamellaires (hdl) dont les feuillets brucitiques sont soit a base de zinc et de chrome soit a base de zinc et d'aluminium. La synthese par echange et la synthese directe ont ete deux voies qui ont permis la formation de ces composes intercales par l'anion sulfate ou seleniate. A la suite de cette etude nous avons mis en evidence des sequences d'empilement differentes en precisant les facteurs qui conditionnent les proprietes structurales des differentes phases. L'etude comparative de l'anion sulfate et seleniate a mis en evidence que la phase de distance interlamellaire 1,1nm avec une surstructure est propre a l'anion sulfate. Differentes techniques d'analyse (analyse chimique, drx, ir et atg/atd) sont utilisees pour comprendre leur comportement vis a vis de l'hygrometrie et de la temperature qui entraine la destruction de la phase hdl en conduisant a la formation d'oxydes et de phases type spinelle. L'etude structurale par la methode de reitveld des phases de distance interlamellaire 1,1nm et 0,89nm, qui ne different que par la nature de lavage, nous a montre l'existence d'un desordre dynamique dans le domaine interfoliaire et que la surstructure de la phase 1,1nm correspond a l'intercalation, en plus de l'anion sulfate, de cation sodium hexacoordine par six molecules d'eau. L'etude par absorption x (exafs) a confirme l'environnement octaedrique des cations et que les feuillets ne sont pas affectes par la nature des especes interfoliaires. Nous avons egalement etudie le comportement electrique de ces composes par la methode de spectroscopie d'impedance complexe. La conductivite protonique, qui se fait a l'interface des feuillets entre le contenu interfoliaire et les feuillets, est influencee par la nature du metal trivalent ; elle est facilitee par la delocalisation des molecules d'eau dans l'espace interlamellaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 P.
  • Annexes : 115 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.