Gerard de nerval et l'esprit critique. Satire, revolte et utopie, 1826-1855

par Françoise Sylvos

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de GABRIELLE MALANDAIN CHAMARAT.

Soutenue en 1995

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Par esprit critique, il faut certes entendre dans le cas de nerval esprit frondeur et satirique, scepticisme et doute metaphysique. Ces facultes peuvent aller jusqu'a la contestation dans le domaine politique et jusqu'a la revolte satanique dans le domaine religieux. Mais il faut nuancer ces affirmations qui feraient de nerval l'heritier des seuls philosophes des lumieres alors qu'il a retenu du xviiieme siecle une autre tradition, celle de l'illuminisme, comme l'atteste le recueil intitule les illumines. La dualite philosophique de nerval, esprit douteur tourmente par la volonte de croire, rebelle se detournant de l'action violente, n'est pas sans consequences. Elle induit ce que l'on pourrait appeler la dialectique de l'esprit critique. Les scrupules religieux et le desir de pacification et d'union sociale sont tels chez nerval qu'ils combattent sans cesse l'esprit critique : celui-ci semble en fait se retourner contre lui-meme. Cette dialectique se repete indefiniment dans l'oeuvre nervalienne comme si le debat entre superstition et doute, entre revolte et desir de fusion ne pouvait se resoudre. Pourtant, l'etude d'une production litteraire s'etendant sur trente annees permet de degager une evolution. Manifestement, nerval a la volonte de depasser ses contradictions politiques et spirituelles : la satire liberale caracterise le tout debut de la carriere litteraire s'etendant sur trente annees permet de degager une evolution. Manifestement, nerval a la volonte de depasser ses contradictions politiques et spirituelles : la satire liberale caracterise le tout debut de la carriere litteraire de gerard; a partir de 1840, echaude par les suites de la revolution de 1830, il s'engage resolument sur la voie d'une opposition nuancee, independante des partis, oblique et pacifiste. Il se contente de mettre en garde les lecteurs sans les inciter a la violence. Ce desengagement qui n'est pas synonyme de neutralite reflete l'impossibilite pour le poete de trouver dans la politique les reponses aux problemes qu'il se pose en tant qu'observateur et victime de la societe. Des les annees 1840 mais plus nettement a partir de 1848, les utopies sociales expriment les limites de la politique traditionnelle, la necessite de recourir a l'imaginaire et a l'irrationnel pour changer les relations humaines


  • Résumé

    In some degree, critical mind means in the case of gerard de nerval bantering and satirical mind, scepticism and metaphysical doubt. These faculties sometimes change themselves into political contestation or into diabolical revolt. But it's necessary to consider that nerval doesn't only inherit from the philosophers of the enlightenment but also from illuminati. The philosophical ambivalence of nerval ahs social harmony are everytime opposed to critical mind. The thesis shows that nerval passes these contradictions in terms. Social utopia, culte of jesus-christ result from the difficult quest of a personal conviction. The critical mind is necessary to ground nerval's work. Nerval's laugh and melancoly are also complex, denying and constructive.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.