Segmentation des marges et processus d'amincissement crustal : l'exemple du bassin liguro-provencal

par Erwan Gueguen

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-P. REHAULT.

Soutenue en 1995

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis le debut des annees 80, le probleme de la rupture continentale et des stades initiaux de l'oceanisation est envisage quasi-uniquement en terme d'extension et de conservation de la masse crustale. Cependant, la plupart des etudes qui ont ete menees sur le sujet portent sur une seule marge ou, au mieux, sur un transect de marges homologues. Il est alors possible de restituer toute l'epaisseur crustale initiale en faisant appel uniquement a de l'extension. Mais que se passe-t-il si on s'interesse egalement aux transects voisins et si l'on fait intervenir les contraintes cinematiques ? le bassin liguro-provencal est probablement une des regions qui permet le mieux d'aborder ces problemes, car il s'agit d'un bassin jeune dont l'histoire est relativement simple, les marges homologues y sont donc clairement identifiees, ce qui n'est pas le cas pour l'atlantique nord par exemple. De plus, alors que tous les autres bassins mediterraneens sont directement lies a un orogene, ce bassin resulte de mouvements distensifs entre deux blocs continentaux, comme ce fut le cas lors de la formation d'autres oceans (atlantique, mer rouge). Pour ces raisons, nous le considererons, ici, comme un ocean a part entiere. L'etude de ce bassin montre que les marges y sont segmentees, avec une alternance de marges etendues et de marges abruptes. Du fait de cette segmentation, d'environ 150 km de longueur d'onde, il subsiste des hiatus dans les reconstructions cinematiques, que les differents modeles de rifting, reposant uniquement sur le principe de l'extension de la croute continentale, ne peuvent expliquer. Ces hiatus ne font pas de la mediterranee occidentale un cas particulier, en effet, il en existe egalement dans de grands oceans (atlantique equatorial, ocean indien,) ou nous avons distingue 3 longueurs d'onde differentes de segmentation des marges (150 a 200 km, 500 km, 3000 km). Ces resultats suggerent qu'il existe un lien tres important entre les phenomenes de convection dans le manteau a diverses echelles, et les processus de formation des marges passives. Ces dernieres ne resultent donc pas uniquement de contraintes distensives horizontales. Nous discutons des processus d'amincissement crustal et de segmentation des marges, en partant des analyses et observations que nous avons pu faire sur differentes marges


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 309 P.
  • Annexes : 184 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GUE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.