Analyse detaillee du transfert de sediment du continent vers le bassin : le quaternaire terminal au large du delta du rhone (mediterranee nord-occidentale)

par JOSE TORRES ESCAMEZ

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-P. REHAULT.

Soutenue en 1995

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Six unites sismiques majeures (a-f) ont ete identifiees sur la plate-forme et la pente continentale au large du rhone. La serie sedimentaire (b-f), d'age quaternaire superieur, decrit des cycles sedimentaires sur la pente associes aux cycles de changement du niveau marin. Un cycle sedimentaire elementaire complet est constitue (1) d'une sub-unite inferieure transparente qui se correle sur la plate-forme avec un prisme de bas niveau perche et (2) d'une sub-unite superieure litee qui se correle sur la plate-forme avec une surface d'erosion. La serie b-f correspond au complexe superieur de l'eventail du rhone. Le remplissage sedimentaire de la vallee sous-marine de ce complexe est divise en trois sub-unites (1) une sub-unite inferieure chaotique, une sub-unite intermediaire transparente et (3) une sub-unite superieure lenticulaire a facies lite correle vers l'aval avec le neofan, un lobe sableux discordant sur la levee ouest de l'eventail du rhone. Le neofan et la sub-unite superieure forment un systeme turbiditique confine. Les datations disponibles ont ete projetees sur une courbe eustatique haute resolution. L'unite a a ete deposee durant la derniere transgression et le haut niveau actuel. La sub-unite litee de b, dont l'epaisseur atteint 110 m, a ete deposee entre 6 ka a 9 ka durant la chute du niveau marin de grande ampleur (-80 a -125 m) du stade isotopique 2. Le remplissage de la vallee sous-marine s'est effectue entre 21 ka bp et 11 ka bp. Les deux systemes etudies (plate-forme-pente et eventail sous-marin) ont fonctionne en phase pendant la majeure partie des periodes de chute. La divergence entre les deux systemes a commence avant la fin de la periode de chute, a proximite du minimum eustatique. Sur l'eventail du rhone, les datations sur les levees indiquent que le systeme chenalise a modifie son fonctionnement vers -21 ka bp, tandis que la sedimentation active sur la pente s'est poursuivie jusqu'a 16-18 ka bp. La date de 21 ka bp correspondrait a la date de connexion effective de la vallee incisee avec le canyon du petit-rhone, a l'origine d'un changement de la dynamique des courants de turbidite transitant dans le canyon et la vallee sous-marine. La divergence entre les deux systemes a continue pendant la periode de transgression et peut etre de haut niveau. Entre 11-16 ka bp, 2 m de sediments au maximum ont ete deposes sur la pente contre 75 m dans le systeme chenalise. Depuis 11 ka bp, seuls 20-30 cm de sediments se sont deposes sur la pente et dans la vallee. La mise en place des principaux depots gravitaires est synchrone de la derniere phase de depot de la sub-unite litee de l'unite b sur la pente. Les variations brutales du taux de sedimentation sur le rebord de la plate-forme et la pente sont considerees comme le principal facteur de declenchement des instabilites gravitaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 329 P.
  • Annexes : 294 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.