Contribution à l'étude écologique de la forêt à caesalpiniées du Mayombe oriental (Congo)

par Dieudonné Niambi

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Jean Koechlin.

Soutenue en 1995

à Bordeaux 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude decrit les groupements vegetaux de la foret a caesalpiniees du mayombe oriental. Elle est basee sur la methode topographique des groupes ecologiques de duvigneaud. L'analyse des listes floristiques a permis d'evaluer le degre de secondarisation de chaque groupement par la proportion d'especes de foret secondaire qu'il contient. Les causes de cette secondarisation sont a la fois anthropiques, climatiques, paleoclimatiques et edaphiques. L'analyse de la flore a revele des homologies floristicoecologiques qui existent entre cette foret et celles des autres regions forestieres d'afrique tropicale humide. Les modes de dispersion des diaspores ont mis a jour une zoochorie importante d'ou l'interet de la protection des especes animales disseminatrices pour garantir la survie de cette foret. L'etude des determinismes anciens et nouveaux a montre que le climat favorise le retour de la foret sur des sites de savanes intre- et peri-mayombiennes. Celui-ci est freine par les feux de savane, les blocs rocheux et les laterices. L'histoire de cette foret et la connaissance des influences presentes ont permis de comprendre le role du climat, des techniques agricoles et des sols dans l'orientation de l'evolution de la vegetation vers un climax forestier ou non.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 95BX3.B-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.