Les relations entre la civilisation et l'histoire dans la pensée de Constantin K. Zurayq

par Marlène Massaad

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Dominique Mallet.

Soutenue en 1995

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette recherche nous avons tente d'etudier la pensee de constantin zurayq, et plus particulierelent sa conception des relations entre la civilisation et l'histoire, qui est le nationalisme. En fait ces trois concepts sont etroitement lies dans sa pensee : la civilisation c'est l'existence de laquelle emanent et dans laquelle s'organisent les differents sujets nationalistes. Ainsi que la civilisation et l'histoire dans la pensee de zurayq, sont toutes deux faites par l'homme. Chaque civilisation a evolue au cours de l'histoire en fonction du temps, des circonstances et des evenements qui se sont produits. Or ces civilisations se sont developpees plus que d'autres car leur peuples ne s'est pas limite aux gloires des ancetres ou a l'imitation d'autres civilisations sans creer ni ajouter a leurs donnes scientifiques quelque chose de nouveau. C'est le cas de la civilisation arabe, qui est restee dans un etat de stagnation pendant plusieurs siecles durant le regne de l'empire ottoman, des differentes colonisation et pour terminer avec la defaite des arabes en palestine. Par contre l'histoire arabe, a la difference de la civilisation, fut mouvementee et remplie d'epreuves et de conflits, jusqu'au jour ou le sentiment nationaliste a evolue. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 254 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.