Le théâtre en Côte d'Ivoire de 1970 à 1989 : structures, répertoires, perspectives

par Marie-Bernadette Kaboré

Thèse de doctorat en Communication, arts, spectacle

Sous la direction de Philippe Rouyer.

Soutenue en 1995

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Berceau du theatre africain d'expression francaise, la cote d'ivoire a l'instar des autres pays francophones a herite de l'ancienne puissance colonisatrice (la france), de quelques systemes de valeur qui ont profondement bouleverse le mode de vie de leurs populations. Parmi les legs, figure le theatre moderne, une forme d'expression dont les conventions different de celles des spectacles traditionnels. Spectacle payant, interprete en francais a partir d'un texte ecrit et donne a voir sur une scene a l'italienne. . . Sont quelques unes de ses caracteristiques. Concu au depart comme un divertissement, il a pris veritablement corps au sein de l'ecole normale william ponty a gore (senegal) entre 1933 et 1940, puis a deborde petit a petit du cadre scolaire pour conquerir le public civil des grands centres urbains. En cote d'ivoire, il est tres conteste dans son expression scenique par quelques courants anticonformistes - la griotique, le koteba, le theatre rituel, le didiga, crees respectivement en 1972, 1974, 1974, 1979 , 1981-, qui le jugent tres limite et inapte pour traduire l'essence de la sensibilite esthetique negro-africaine. A la place, les dramaturges novateurs ont propose des formes d'expression sceniques fondees sur un langage globalisant qui prend en compte le jeu de l'acteur, l'equilibre du decor, les costumes, les chants, la danse, la musique, l'occupation de l'aire de jeu. Dans l'ensemble, ils ont reussi a faire avancer le debat sur la notion de l'esthetique theatrale africaine, contribue a l'animation theatrale aux cotes des troupes d'amateurs. Il leur reste a convaincre le public, a lui communiquer leur enthousiasme. Des efforts restent a faire pour cerner les codes et les mecanismes d'actualisation des formes des spectacles traditionnels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (720 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 663-709

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.