Résultats effectifs pour l'unimodalité de N(x,k)

par Bertrand Deloménie

Thèse de doctorat en Mathématiques pures

Sous la direction de M. BALAZARO.

Soutenue en 1995

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Consideree, pour x fixe, comme une suite en k, la quantite n(x,k), qui designe le nombre d'entiers inferieurs au reel x ayant k facteurs premiers, a un comportement dit unimodal: il existe xo, tel que, pour tout x superieur a xo, cette suite commence par croitre, atteint son maximum (autour de k = log log x) puis decroit. Le but de ce travail est de donner une valeur numerique a xo. La methode consiste a trouver des estimations explicites de la difference n(x,k + 1) n(x,k) afin de determiner si elle est positive ou negative. Les approches varient selon la valeur de k en fonction de x et font appel a l'integration complexe, a des estimations de la fonction zeta de riemann et de sommes portant sur les nombres premiers

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 95.B-1251
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 95.B-1251
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.