Verres thiohalogénés de mercure et de plomb transparents dans l'IR : synthèse, nouvelles compositions, structure

par Eric Harfmann

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux. Chimie du solide

Sous la direction de J.-J. VIDEAU.

Soutenue en 1995

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les verres thiohalogenes de mercure et de plomb presentent un excellent domaine de transparence s'etendant de 0. 6 micronmetre dans l'infrarouge. L'etude comparative avec des materiaux existants montre l'interet de ces verres en tant que transmetteurs ir. L'etude a porte sur la synthese, la caracterisation physico-chimique et structurale de verres issus de systeme de base sulfure de mercure, bromure de plomb et iodure de plomb. Les contraintes specifiques liees au developpement de ces materiaux sont discutees. L'influence des conditions d'elaboration et de la composition sur les proprietes des verres obtenus a ete etudiee et de nouvelles compositions vitreuses aux performances accrues ont ete decouvertes. L'etude structurale par spectroscopie de vibration ir, rmn, absorption et diffusion x confirme l'originalite de ces verres qui ne contiennent aucun formateur classique. Une tentative de modelisation par reverse monte carlo conclue ce travail

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 95.B-1279
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 95.B-1279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.