Contribution à l'identification de structures linéaires dissipatives dans le domaine fréquentiel

par Amar Bouazzouni

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Gérard Lallement.

Soutenue en 1995

à Besançon .


  • Résumé

    Le memoire est constitue de deux parties. La premiere est consacree a l'identification modale et la reanalyse de reponses frequentielles d'une structure apres introduction de modifications structurales. La seconde concerne la correction parametrique de modeles par minimisation de residus bases sur les puissances complexes. Pour obtenir une bonne precision sur les resultats d'identification modale, particulierement dans le cas ou la structure presente des frequences propres proches de zero et de grands amortissements modaux, on propose de prendre en compte explicitement les modes complexes conjugues dans la fonction d'approximation de la reponse. La reanalyse des reponses frequentielles est classiquement traitee par une technique de ritz exploitant une base modale fortement tronquee. On observe alors que la convergence vers la reponse frequentielle exacte est monotone, mais generalement lente pour un nombre croissant de vecteurs propres introduits dans la sous-base modale de representation. Pour ameliorer la precision d'evaluation de la reponse frequentielle, on propose une methode originale de construction d'une base de residus statiques exploitant les forces de liaison entre le systeme initial et le sous-systeme constitue par les modifications structurales. La deuxieme partie est consacree aux methodes d'identification parametrique de structures. On propose tout d'abord quelques strategies basees sur les puissances complexes associees aux reponses frequentielles. On presente ensuite une nouvelle strategie d'elargissement de l'espace d'observation exploitant des structures parentes obtenues par modifications des conditions aux limites. Les equations relatives a ces structures modifiees contiennent des informations additionnelles permettant de reduire le conditionnement numerique de la matrice d'observation. La methode proposee ne requiert pas d'essais additionnels. Elle est validee sur des cas tests numeriques et sur une structure industrielle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (136 p.)
  • Annexes : bibliogr. pp.129-134

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.1995.115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.